Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Chikaya.ma : Près de 226.468 réclamations reçues à ce jour

18.04.2020 - 19:38

11.455 plaintes ont été déposées rien qu’au mois de mars

Le délai moyen de traitement des réclamations par jour est passé de 32 en ce mois d’avril contre 3 en mars.

Depuis le lancement officiel du portail Chikaya.ma jusqu’à ce jour, 226.468 réclamations ont été reçues. C’est ce qui ressort des dernières statistiques publiées sur la plateforme. Quelque 8.099 réclamations ont été traitées, depuis le début de mars jusqu’à ce jour. Ainsi, durant la première semaine d’avril, 3.914 requêtes ont été enregistrées sur le portail des réclamations en ligne. Quant au nombre de réclamations ré-ouvertes, celles-ci se sont chiffrées à 16.078. Ainsi, 65,93% des demandes ont reçu un retour positif et 79,22% ont été traitées.

Il faut noter que la plus forte évolution a été enregistrée au mois de mars avec 11.455 plaintes déposées dans les 112 administrations concernées contre 11.034 réclamations enregistrées au mois de février. Enfin, il y a lieu de signaler que le délai moyen de traitement des réclamations par jour est passé de 32 en ce mois d’avril contre 3 en mars.

Rappelons que 112 administrations sont concernées (administrations et institutions publiques et tout organe exerçant une fonction du service public). La réclamation concerne toute expression de préjudice rencontré par l’usager lors de l’utilisation d’un service public suite à un comportement illégal de l’administration ou contraire aux principes de la justice et d’équité. Les réclamations des citoyens permettent ainsi de dévoiler les lacunes des administrations publiques et identifier les problèmes dont souffrent les usagers.

Les différents départements ministériels sont dans l’obligation d’élaborer des rapports annuels regroupant des statistiques relatives aux différentes réclamations, aux remarques et propositions des citoyens reçues ainsi qu’aux réponses accordées aux usagers et de les transmettre à l’autorité gouvernementale en charge de la réforme de l’administration et de la fonction publique pour l’élaboration d’un rapport annuel qui est ensuite soumis au chef de gouvernement.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles