Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Dans les coulisses des hôpitaux de campagne de Nouaceur et Benslimane

23.04.2020 - 14:23

Les Forces Armées Royales ont mis en place les moyens nécessaires pour répondre à l’urgence de soins que peuvent représenter des cas de contamination au Covid-19.

En témoignent les hôpitaux de campagne de Nouaceur et Benslimane. Immersion dans ces deux structures équipées jusqu’au moindre détail.

L’hôpital militaire de campagne de Nouaceur opérationnel

Mis en place le temps record de 6 jours, l’hôpital militaire de campagne à Nouaceur est opérationnel. Il est prêt à accueillir les patients atteints du Covid-19 dans les meilleures conditions. Le colonel Montacir Moujahid, médecin principal, explique : «Lorsque le patient infecté par le Covid-19 arrive à l’hôpital militaire de Nouaceur il est reçu dans une tente prévue à cet effet à l’entrée principale.
Sa température est mesurée et toutes les données qui se rapportent au patient sont enregistrées avant qu’il ne soit décidé de le placer dans une des deux unités en fonction de son état de santé».
Pour sa part, le capitaine Yassine Ben Lahlou, médecin-biologiste, indique que cet hôpital «comprend un laboratoire qui fournit un ensemble de tests, auxquels s’ajoutent des tests sanguins et de biochimie utilisant des technologies modernes, ce qui contribue à suivre l’état de santé des patients sous traitement, en particulier ceux qui sont en réanimation et en soins intensifs».

– 3 unités d’hospitalisation

L’hôpital dispose d’une capacité de 200 lits. Il englobe 3 unités d’hospitalisation équipées de tout le matériel nécessaire, notamment pour prendre en charge les cas graves nécessitant des soins intensifs d’urgence et de réanimation.

– 180 lits réservés aux cas moins graves

Un total de 180 lits sur trois bâtiments sont réservés aux cas moins graves nécessitant une surveillance médicale appropriée alors que le service de réanimation dédié aux cas graves est d’une capacité minimale de 20 lits.

– Une équipe dévouée et professionnelle

Composée de 13 membres, dont 2 anesthésistes-réanimateurs, 2 urgentistes, 6 généralistes, un biologiste et un pharmacien, l’équipe médicale est mobilisée à côté d’un staff paramédical qui compte 73 personnes, entre infirmiers et aides-soignants. Ce personnel médical et renforcé par l’équipe de soutien composée de 30 éléments et dirigée par deux officiers, dont un gestionnaire et un officier de mobilisation. Cet hôpital compte aussi sur l’appui d’une équipe d’assistantes sociales, ayant pour mission d’assister les malades et leurs familles en leur apportant l’aide psychologique nécessaire. Leur rôle consiste également à assurer aux familles les informations nécessaires sur leurs parents malades ou admis en réanimation.

Hôpital de campagne de Benslimane : Les FAR déploient les grands moyens

A Benslimane, les Forces Armées Royales ont déployé les moyens de médecine militaire en renforcement des structures médicales dédiées à la gestion de la pandémie Covid-19.

– 360 lits et 20 unités de réanimation

En termes de chiffres, cet hôpital compte 360 lits, 20 unités de réanimation et 13 médecins. Il est doté d’une structure autonome. Ce 2ème hôpital militaire de campagne est installé principalement en deux zones : la première, sous tentes d’une capacité de 160 lits, est réservée à l’isolement, extensible le cas échéant à d’autres patients. Il est réparti sur deux niveaux. Le premier est réservé aux cas stables avec une capacité de 140 lits et le second est dédié aux cas nécessitant des soins plus intensifs avec une capacité actuelle de 40 et 20 lits aux cas admis en réanimation. Cette structure est dotée d’équipements de pointe et de quantités suffisantes de médicaments nécessaires. Elle peut accueillir jusqu’à 360 malades dans des conditions optimales de prise en charge.

– Une équipe prête à entrer en action

Les équipes médicales du 2ème hôpital militaire de campagne Covid-19 de Benslimane sont mobilisées pour soutenir la médecine civile dans le combat contre la pandémie du nouveau coronavirus. Ainsi, cette équipe médicale est composée de 13 médecins : 3 réanimateurs, 2 urgentistes, un biologiste, un pharmacien et 6 généralistes formés pour ces situations. Par ailleurs, le personnel paramédical compte 69 infirmiers et leurs assistants, auxquels s’ajoutent 39 soldats de soutien, dont deux cadres administratifs et des éléments représentant les différentes inspections des Forces Armées Royales.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles