Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Tétouan : Nouvelles restrictions sur la vente de Chebakia et autres gâteaux ramadanesques

23.04.2020 - 18:17

Les commerces autorisés doivent répondre aux conditions de santé et de sécurité recommandées

«L’entrée des citoyens pour s’y approvisionner doit s’effectuer à tour de rôle pour pouvoir garantir et respecter la distanciation exigée ces derniers temps».

A l’approche du Ramadan, la commune urbaine de Tétouan vient d’annoncer de nouvelles mesures préventives concernant la commercialisation de Chebakia et des autres gâteaux traditionnels spécifiques à ce mois sacré.

A cet effet, les pâtisseries et certains commerces de la ville seront autorisés à préparer et vendre ces chhiwates ramadanesques afin de préserver la santé du consommateur pendant cette période du jeûne. Cette nouvelle décision vient en réponse aux dernières recommandations sanitaires émises par la commune et en concertation avec les autorités locales, et ce dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

«Elle s’inscrit dans le cadre de plusieurs mesures préventives prises par la commune de Tétouan et en conformité avec les procédures menées par le gouvernement visant à éviter la propagation de l’épidémie», selon un communiqué émis par l’équipe en charge de ce dossier au sein de la commune de Tétouan.

Les commerces autorisés à vendre et à préparer ces gâteaux traditionnels devront, poursuit la même source, répondre aux conditions de santé et de sécurité recommandées pendant cette période crise
sanitaire. «L’entrée des citoyens pour s’y approvisionner doit s’effectuer à tour de rôle pour pouvoir garantir et respecter la distanciation exigée ces derniers temps», précise-t-on.

Une décision bien accueillie par les Tétouanais

Très respectueux pour leur majorité des règles de confinement généralisé, les Tétouanais ont bien accueilli cette nouvelle décision qui permettra, selon eux, de favoriser l’organisation de ce commerce et par conséquent l’hygiène alimentaire pendant le Ramadan. Bien que pour des raisons sanitaires, d’aucuns aient fait part de leur intention de se contenter du nécessaire pour leur alimentation pendant ce mois sacré.

«Nous ne pouvons que saluer les efforts déployés par les responsables et les autorités de la ville qui veillent à la santé et la sécurité des citoyens face au coronavirus. A mon avis, nous devons lutter contre le gaspillage alimentaire ramadanesque et avoir une alimentation équilibrée pendant ce mois sacré. Ce n’est pas bon pour la santé de consommer des gâteaux trop sucrés surtout le soir. Personnellement, je préfère les fruits pour la rupture du jeûne», fait savoir Nada Lmisry, militante associative et enseignante dans un lycée à Tétouan.

Nouvelles règles pour faire des courses

Depuis le début de cette semaine, les Tétouanais doivent respecter de nouvelles règles pour faire leurs courses pendant cette période de confinement. Ces nouvelles mesures permettent de mettre un frein à la frénésie des achats dont se distinguent les familles tétouanaises à l’approche du mois de Ramadan. Déjà, les autorités locales de Tétouan viennent d’imposer aux consommateurs une nouvelle autorisation exceptionnelle pour l’entrée des souks et marchés de proximité sur l’ensemble du territoire urbain.

Cette nouvelle décision permet de réguler la présence des personnes à l’intérieur de ces espaces commerciaux, considérés parmi des lieux publics à risque pour la propagation du coronavirus. Elle interdit également aux Tétouanais d’aller faire leurs courses dans des marchés loin de chez eux, du fait que le nouveau document fixe le lieu de résidence, la date et l’heure de sortie pour l’approvisionnement des citoyens.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles