Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Covid-19 : 5,1 millions de familles bénéficiaires des aides du Fonds spécial

05.05.2020 - 17:55

132.000 entreprises sur les 216.000 affiliées à la CNSS ont révélé avoir été affectées par la pandémie et ont déclaré plus de 800.000 salariés et employés temporairement en arrêt de travail.

Un total de 5,1 millions de familles ont bénéficié des aides financières du Fonds spécial pour la lutte contre le Covid-19. C’est ce qu’a annoncé mercredi le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, lors d’une réunion de la Commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants.

Le ministre a ainsi précisé que le Fonds spécial a permis de soutenir 800.000 personnes affiliées à la CNSS en arrêt de travail et 2,3 millions de familles détentrices de la carte Ramed impactées par le Covid-19, en plus de deux millions de ménages non-Ramédistes. Ces chiffres avaient été dévoilés le lundi 28 avril par Mohamed Benchaâboun, ministre de l’économie et des finances, qui intervenait dans le cadre des questions orales devant la Chambre des représentants. Au sujet de la CNSS, le ministre a indiqué que 132.000 entreprises sur les 216.000 affiliées à la CNSS ont révélé avoir été affectées par la pandémie et ont déclaré plus de 800.000 salariés et employés temporairement en arrêt de travail. M. Benchaâboun avait précisé à ce sujet que le Fonds Covid-19 mobilisera près de deux milliards de dirhams mensuellement à cet effet.

S’agissant des titulaires d’une carte Ramed, le ministre de l’économie et des finances avait signalé que le nombre de ménages concernés par ce soutien a atteint environ 2,3 millions de ménages, dont 38% sont issus du milieu rural. Jusqu’au dimanche 26 avril, plus de 80% des aides financières ont été distribuées aux ménages concernés sur tout le territoire. Quant aux ménages sans Ramed concernés par cette opération, leur nombre s’est élevé à 2 millions.

La distribution effective de ces aides avait démarré le jeudi 23 avril. Au total 4,3 millions de familles vivant du secteur informel ont bénéficié du soutien du Fonds spécial Covid-19. Ainsi, ces familles opérant dans l’informel ont bénéficié d’une aide mensuelle comprise entre 800 et 1.200 DH. Cela dit, a-t-on recensé l’ensemble de la population qui vit dans la précarité ? Le registre national de la population et le registre social unique ne sont toujours pas opérationnels, ce qui rend difficile l’identification des bénéficiaires potentiels de ces aides financières.

Quoi qu’il en soit, la crise provoquée par la pandémie du Covid-19 a révélé la précarité d’une large frange de la population. Rappelons que selon un rapport conjoint du Programme des Nations Unies pour le Développement (UNDP), de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) et de la Banque mondiale, 10 millions de Marocains en situation précaire pourraient devenir pauvres ou au seuil de la pauvreté. Le rapport avait révélé qu’en raison de la pandémie, 300.000 Marocains passeraient en dessous du seuil de pauvreté, c’est-à-dire avec un pouvoir d’achat de 32 DH par jour.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles