Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Tanger : Les abattoirs et marché de gros des fruits et légumes maintiennent la cadence

08.05.2020 - 14:38

Les travaux de réalisation avoisinent respectivement 80 et 90%

Les nouveaux abattoirs sont conçus pour être plus spacieux et bien équipés dans le strict respect de l’environnement. Ils se distinguent par plusieurs espaces d’égorgement, bien séparés de ceux dédiés au stockage des viandes.

Prévus dans le cadre du mégaprojet Tanger-Métropole, les projets des abattoirs et marché de gros des fruits et légumes avancent bien pour être livrés conformément à l’agenda nouvellement préétabli. Selon les responsables de ce dossier, les travaux de réalisation de ces deux nouvelles structures communales avoisinent respectivement 80 et 90%. D’une enveloppe budgétaire globale de 128 millions de dirhams, les nouveaux abattoirs et marché de gros des fruits et légumes, qui s’inscrivent dans la continuité de grands chantiers de développement intégrés dans le cadre du programme royal Tanger-Métropole, sont inspirés des expériences réussies au niveau national et à la hauteur des ambitions de la ville du détroit.

A l’instar de la nouvelle gare routière, dont l’ouverture officielle a eu lieu il y a à peine six mois, les locaux de ces deux nouvelles structures communales- dont le démarrage a été émaillé par quelques suspensions de travaux, sont aménagés dans leur ensemble à la périphérie et en respect des normes en vigueur. Surtout qu’ils sont devenus dans un état déplorable et très encombrants au trafic routier au centre-ville.

Concernant le projet du marché de gros des fruits et légumes, celui-ci – qui nécessite un investissement global de plus de 80 millions de dirhams- s’étend dans un terrain de 11 ha, sur la rocade sud de Tanger. Il est destiné à remplacer l’actuel marché de gros, situé dans l’un des quartiers les plus peuplés de l’arrondissement Béni Makada. Il est composé d’une halle aux légumes de 5.520 m2, une deuxième de même surface, consacrée aux légumes, puis une troisième de vente de 2.500 m2. Alors qu’un espace de 9.200 m2 est aménagé pour abriter des caisses vides et 1.850 m2 aux ventes sur camions. Et à l’instar des grands marchés de gros, des espaces sont aménagés pour accueillir, entre autres, des installations frigorifiques de 1.200 m2, des cafés-restaurants de 260 m2 et des bureaux administratifs de 260 m2.

Quant aux nouveaux abattoirs communaux, ceux-ci, qui nécessitent un budget de 48 millions de dirhams, s’étendent sur une superficie de 4 ha, plus précisément sur la rocade n° 9 sud, reliant les deux grandes routes nationales (RN1) et (RN2). Ces locaux sont conçus pour être plus spacieux et bien équipés dans le strict respect de l’environnement. Ils se distinguent par plusieurs espaces d’égorgement, bien séparés de ceux dédiés au stockage des viandes. Les nouveaux abattoirs comportent, entre autres, des chambres froides et des services administratifs et de gestion de ces locaux. Notons que ce projet sera complété par la création d’un marché de bétail mitoyen à ces nouveaux locaux, et ce pour une enveloppe de 22 millions de dirhams.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles