Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

En attendant une meilleure reconnaissance: Les infirmiers viennent de célébrer leur journée internationale

14.05.2020 - 17:10

C’est dans un contexte particulier que le monde entier a fêté la journée internationale des infirmiers qui leur est traditionnellement consacrée le 12 mai.


D’ailleurs, l’OMS a dédié l’an 2020 comme l’année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier 2020.
Aussi, la Journée mondiale de la santé célébrée le 7 avril 2020 a mis à l’honneur les infirmiers, les infirmières et les sages-femmes, qui prodiguent des soins partout dans le monde et a appelé à renforcer et promouvoir le personnel infirmier qui fournit plus de 80% des services sanitaires pour l’ensemble de la population mondiale.
La pandémie de COVID-19 a souligné le rôle primordial des infirmiers en étant toujours à l’avant-garde faisant face à ce virus par la prise en charge holistique des personnes atteintes et leurs contacts, depuis l’accueil et le dépistage, les soins, le soutien psychologique ainsi que les actions de l’éducation pour la santé afin de changer le comportement du grand public.

Selon Nursing Now Morocco, groupe national affilié à la campagne mondiale pour développer les soins infirmiers et autonomiser les infirmières, ces efforts remarquables montrent que ces soins sont la clé de voûte pour une prise en charge de qualité des malades et que le personnel infirmier est la colonne vertébrale du système sanitaire au Maroc et dans le monde.

La même source révèle qu’en cette période de pénurie croissante de personnel infirmier, émergent des problèmes de déséquilibres de plus en plus importants entre l’offre et la demande de «la main-d’œuvre» infirmière.

Elle appelle sur le plan qualitatif à ce que la formation de base des infirmiers soit conforme au système mondial, d’où les perspectives de l’intégration du système Bachelor et l’ouverture de nouveaux cycles de masters et des doctorats qui seront une valeur ajoutée aux savoir, savoir-faire et savoir-être des infirmiers.
La crise du Covid-19 a certes sensibilisé la population à l’inestimable travail des infirmiers, cependant cela ne peut occulter les problèmes systémiques qui compliquent le quotidien des soignants. Dans ce sens, Nursing Now Morocco appelle au respect de la profession infirmière qui ne pourra être garanti qu’à travers la justice sociale et la mise en place de l’ordre professionnel, à l’amélioration des conditions de travail, notamment en assurant des effectifs suffisants de professionnels infirmiers, une rémunération juste et à l’investissement massif dans la formation et le recrutement.
Pour rappel, nos hôpitaux (publics) comptent plus de 18.300 infirmiers, dont 14.080 polyvalents et 4295 auxiliaires.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles