Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

L’examen du Bac aura lieu en juillet

14.05.2020 - 16:58

Les autres examens annulés et reprise des cours présentiels en septembre prochain

Pour les autres niveaux scolaires, seules les notes des contrôles continus, réalisés avant la déclaration de l’état d’urgence sanitaire en mars dernier, seront comptabilisées.

«L’année scolaire blanche a été écartée puisque 70 à 75% des programmes scolaires avaient été réalisés». Les propos émanent du ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi. Très attendu, le passage du responsable au Parlement ce mardi a été marqué par plusieurs annonces. Le scénario d’une année blanche écarté, les examens de fin d’année vont donc avoir lieu. Dans ce sens, le ministre a fait savoir que seuls les examens des 1ères et 2e années du baccalauréat seront organisés. Ces décisions concernent bien évidemment l’enseignement public mais également les établissements d’enseignement privé.

Ainsi, l’examen national du baccalauréat sera organisé en juillet alors que l’examen régional de la 1ère année de l’enseignement secondaire aura lieu en septembre. «Par souci d’égalité des chances entre tous les élèves, les sujets d’examen porteront exclusivement sur les parties des programmes scolaires ayant fait l’objet de cours présentiels jusqu’au 14 mars 2020», a précisé le responsable gouvernemental. Et de poursuivre : «Dans le but de permettre aux candidats de passer l’examen dans les meilleurs conditions, il sera procédé à la programmation de séances intensives à distance pour la révision et la préparation des examens réservés à la première et la deuxième année du baccalauréat».

Le ministre a assuré que des mesures seront prises au cours des examens pour garantir la sécurité des candidats et des enseignants. Il sera ainsi procédé à la stérilisation des établissements plusieurs fois par jour. Des masques, gels hydroalcooliques et des thermomètres seront mis à la disposition des établissements concernés sans oublier le respect de la distanciation sociale. Ainsi, il n’est pas exclu de faire recours à des salles ou complexes sportifs. S’agissant des autres niveaux scolaires, le ministère de tutelle a annoncé que seules les notes des contrôles continus, réalisés avant la déclaration de l’état d’urgence sanitaire en mars dernier, seront comptabilisées.

Cela dit, les cours à distance vont continuer jusqu’à épuisement du programme scolaire à travers les moyens et canaux utilisés jusqu’ici, à savoir les plateformes électroniques et chaînes de télévision. De même, pas moins d’un million de livres de soutien scolaire seront distribués aux élèves du primaire dans les zones rurales reculées. Par ailleurs, des cours de rattrapage seront programmés au début de l’année prochaine dès la reprise des cours présentiels en septembre prochain afin de consolider les acquis des élèves. A noter enfin que le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a fourni devant les membres de la Chambre des conseillers un bilan provisoire de l’enseignement à distance pour les niveaux scolaires ainsi que l’enseignement supérieur.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles