Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

«L’Enfant, c’est Maintenant» : Un programme à distance au profit des enfants ayant bénéficié de la grâce royale

15.05.2020 - 07:45

Cet accompagnement tend à garantir une meilleure réhabilitation conformément aux valeurs de la citoyenneté, tout en veillant aux conditions psychologiques, sociales, économiques et sanitaires idoines à même de faciliter le processus de leur réinsertion dans la société.

La Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus a lancé, lundi, un programme intégré d’accompagnement et de suivi à distance dédié aux enfants ayant bénéficié de la grâce royale et d’alternatives au placement institutionnel. Initié sous le signe «L’Enfant, c’est Maintenant», ce programme de services multidimensionnels est mis en place en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et en cofinancement de l’Union européenne dans le cadre du programme «Himaya». Il intervient dans le sillage «de la grâce royale accordée à près de six mille pensionnaires des établissements pénitentiaires, dont trente-huit mineurs de moins de 18 ans.

Il tient, également, compte de l’initiative de l’Autorité judiciaire et celle de la présidence du ministère public relative à la mise en œuvre de mesures alternatives au placement au profit de plus de trois cents enfants pensionnaires des Centres de protection de l’enfance, en les confiant à leurs familles respectives, dans le cadre des mesures de prévention préconisées par l’Etat marocain pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus», selon un communiqué émis par la Fondation Mohammed VI.

Par ailleurs, cette initiative intervient dans le cadre du rôle de coordination assuré par la Fondation avec un ensemble de départements, acteurs et intervenants investis, par la mise en œuvre de la vision royale, et qui a pour objectif d’assurer une réinsertion socio-économique efficace des anciens pensionnaires des établissements pénitentiaires et des Centres de protection de l’enfance, tout en veillant à la garantie de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Ainsi et compte tenu de la conjoncture actuelle et des dispositifs mis en place, et conformément aux Hautes instructions royales en la matière, «la Fondation Mohammed VI a procédé à la mise en œuvre de son programme, en partenariat avec le ministère de la culture et de la jeunesse et des sports, et la Société marocaine des psychologues cliniciens, et avec l’appui technique de Webhelp Maroc. Le but étant d’assurer l’accompagnement à distance de cette catégorie de citoyens eu égard à leur âge et à leur statut juridique», précise la même source, tiennent à préciser les initiateurs de ce programme.

Cet accompagnement tend, poursuit la même source, à garantir une meilleure réhabilitation conformément aux valeurs de la citoyenneté, tout en veillant aux conditions psychologiques, sociales, économiques et sanitaires idoines à même de faciliter le processus de leur réinsertion dans la société. «Le programme prend en compte la dynamique positive que connaît notre pays dans le domaine de la modernisation et du développement de nouveaux mécanismes de travail à distance pour surmonter les difficultés imposées par les circonstances exceptionnelles liées à la crise pandémique, et particulièrement durant la présente période de confinement et des autres phases de déconfinement progressif jusqu’au retour à la vie normale», souligne-t-on.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles