Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

625 enfants de moins de 14 ans atteints du Covid-19 au Maroc

19.05.2020 - 22:25

Au 15 mai, 315 guérisons et un décès ont été enregistrés

Depuis de le début de la pandémie de coronavirus au Maroc et jusqu’au 15 mai, le ministre de la santé a dénombré 625 enfants de moins de 14 ans atteints du Covid-19. Un total de 315 enfants ont été déclarés guéris et un seul cas de décès a été enregistré. Il s’agit d’ un nourrisson de 17 mois qui présentait un retard pondéral et une insuffisance rénale.

Ces données ont été dévoilées samedi dans l’après-midi par le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies, Mohamed El Youbi, lors d’un webinaire grand public en visioconférence consacré à la thématique de l’enfant dans le contexte de la pandémie du coronavirus. Dans sa présentation sous le thème «Covid de l’enfant, état des lieux au Maroc», M. El Youbi a fait remarquer que les enfants représentent près de 9,4% de l’ensemble des contaminations. Selon l’épidémiologiste, les cas sévères de Covid-19 chez les enfants de moins de 14 ans ne sont pas fréquents au Maroc et ne constituent que 0,6% du total des contaminations. S’agissant des caractéristiques cliniques de contamination chez l’enfant de moins de 14 ans, ce dernier a fait savoir que 57,3% des cas sont asymptomatiques, 39% bénins, 3% modérés. Le taux de positivité pour les moins de 14 ans a connu une courbe descendante depuis l’apparition de la pandémie.

A ce sujet, M. El Youbi a signalé que ce taux est passé de 20,8% en mars à 15,1% en avril puis 6,5% depuis le début du mois de mai. Le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies a tenu à préciser que même avec le renforcement des capacités nationales de dépistage (nouveaux laboratoires et acquisitions de davantage de kits PCR), la positivité des enfants n’a pas augmenté. Bien au contraire, celle-ci a baissé d’une manière générale. Par ailleurs, l’incidence cumulée de Covid-19 à l’échelle nationale est de 6,2/100.000 enfants. L’incidence cumulée la plus élevée est de 13 /100.000 enfants, observée dans la région de Drâa-Tafilalet. Viennent ensuite les régions de Casablanca-Settat (8,3/100.000), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (8/100.000), Marrakech-Safi (7,9/100.000) et Fès-Meknès (6,4/100.000).

A noter que deux régions n’ont enregistré aucun cas d’infection chez l’enfant, à savoir Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab, Pour les cas symptomatiques, les signes les plus fréquemment présentés par l’enfant ne diffèrent pas trop de l’adulte. La toux et la fièvre représentent les signes les plus fréquents avec respectivement 76% et 62%. Parmi les symptômes relevés figurent les céphalées (28%), le mal de gorge (26%), la diarrhée (18%), l’anosmie (8%) et l’agueusie (2%).

Prise en charge des enfants âgés de 1 mois à 18 ans

Le ministère de la santé a récemment émis une circulaire à l’intention des directeurs régionaux de la santé et les directeurs des Centres hospitaliers universitaires concernant l’organisation de la prise en charge des enfants âgés de 1 mois à 18 ans dans le contexte de la pandémie. Le ministère a ainsi élaboré des lignes directrices pour la prévention et la prise en charge spécifique de l’enfant présentant cette infection. Ainsi, la définition des cas possibles et cas confirmés chez l’enfant est la même que celle retenue dans la circulaire n° 29/DELM/2020 du 15 avril 2020.

Dans sa circulaire, le ministre de la santé fait savoir que le signalement, la notification et le transfert des cas possibles et des cas confirmés sont soumis aux mêmes procédures définies dans le plan national de veille et de riposte à l’infection par le Covid-19. Il est prévu l’hospitalisation/l’isolement systématique dans les chambres aménagées de tous les enfants classés comme cas possibles ou cas confirmés de Covid-19.

Tout enfant de moins de 14 ans nécessitant une hospitalisation en isolement et présentant une forme asymptomatique, légère ou modérée d’infection au Covid-19, doit être admis avec un accompagnant en veillant au respect des mesures et procédures en vigueur. Par ailleurs, le traitement spécifique pour les cas pédiatriques de Covid-19 confirmés et en dehors des formes asymptomatiques est à base d’une association de chloroquine (Nivaquine 100mg cp) ou de l’hydroxychloroquine (Plaquenil 200 mg cp) et l’azithromycine (40 mg/ml) et en cas d’échec, des antirétroviraux (Lopinavir/Ritonavir) seront administrés en tant que traitement de 2ème intention.

Le ministère de la santé insiste sur le fait qu’une attention particulière doit être accordée aux parents dans le contexte actuel de la pandémie pour renforcer leurs connaissances en matière de protection de la santé de leurs enfants, notamment les mesures d’hygiène individuelle et les modalités d’accompagnement des enfants sur le plan psychologique durant la période de confinement.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles