Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Aide directe aux veuves : 1.865 demandes acceptées durant la période de confinement

04.07.2020 - 13:28

Dans le cadre de l’opération d’aide directe aux veuves, 1.865 demandes parmi les 1.993 déposées au cours de la période de confinement ont été acceptées.

C’est qu’a annoncé Jamila El Mossali, ministre de la solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, lors de son intervention à la Chambre des représentants. Dans le même contexte, la ministre a indiqué que 869 veuves ont reçu l’aide directe fin avril, 729 l’ont reçue au cours de fin mai,189 en juin et 78 l’auront à partir de ce début juillet.

Dans le même cadre, la ministre a dressé le bilan de ce programme d’aide destiné aux veuves. Dans ce sens, 2 milliards et 373 MDH ont été versés depuis le lancement de ce programme d’appui. Dans le même sillage, elle a abordé les mesures sociales adoptées, principalement en faveur des enfants en situation de vulnérabilité, ainsi que les mesures d’accompagnement de la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire, mettant en avant l’implication de tous les acteurs, à savoir le gouvernement, les associations et les organisations nationales. La responsable a souligné la prise en charge de quelque 6.363 personnes sans domicile jusqu’au 4 mai au sein de centres d’accueil, notant qu’à la date du 26 juin, ce chiffre a atteint 3.817.

Elle a, par ailleurs, indiqué que jusqu’au 21 avril, le nombre d’enfants en situation de rue se chiffrait à 447 enfants, tandis qu’au 26 juin, il a été de 340, mettant en lumière les 161 institutions mobilisées, dont la capacité d’accueil s’élève à 10.104 personnes.

La ministre a poursuivi que jusqu’au 11 juin, 4.926 personnes ont été prises en charge au sein des établissements de protection sociale, avec 76% d’hommes, 8,4% de femmes, 8,2% d’enfants et 7% de migrants, tandis que 4.341 personnes ont pu réintégrer leurs familles. Au sujet de la lutte contre les violences faites aux femmes, elle a relevé que 63 centres ont été aménagés pour accueillir et protéger des femmes en situation difficile.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles