Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Tanger : Un pédophile présumé arrêté pour avoir tenté d’abuser d’un enfant

15.09.2020 - 13:36

Le suspect avait pu nouer une relation virtuelle avec le mineur de 11 ans via Facebook

Alors qu’elle ne s’est pas encore remise de l’affaire du viol et de l’assassinat du petit Adnane âgé de 11 ans, dont le corps a été retrouvé enterré après quatre jours de sa disparition, aux alentours de son domicile, la population tangéroise est à nouveau sous le choc après l’interpellation, samedi soir, d’un individu dans une autre affaire de détournement et tentative d’attentat à la pudeur sur un enfant dans un lieu public.

Selon un communiqué émis par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et relatif à la première affaire, les services de la police judiciaire de Beni Makada sont parvenus à arrêter un individu âgé de 36 ans en flagrant délit de tentative d’abus sexuel sur un mineur du même âge que la première victime, tuée froidement par son agresseur. Ainsi, les éléments préliminaires de l’enquête font part que le suspect avait pu nouer une relation virtuelle avec l’enfant via le réseau social Facebook. Le mis en cause avait fini par convaincre le petit de le rencontrer dans un jardin public du quartier Mghogha.

«Le suspect a été appréhendé par les éléments de la police en coordination avec le père de la victime», fait savoir la DGSN.
Au moment de son arrestation, le prévenu avait, tient à préciser la même source, en sa possession plusieurs cadeaux qu’il comptait offrir à l’enfant avant de passer à l’acte. «Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée par la police judiciaire de Beni Makada sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les tenants et les aboutissants de ces actes criminels», ajoute-t-on.
Rappelons qu’ayant précédé de peu de temps le dénouement de cette seconde affaire avec un happy end, le viol et l’assassinat du petit Adnane par un individu de 24 ans avait ému et fait réagir les représentants de la société civile et une grande tranche des citoyens aussi bien à Tanger que dans d’autres communes au Maroc. Ils se sont constitués en un collectif sur les réseaux sociaux pour exprimer leur solidarité et de leur soutien avec les parents et tous les membres de la famille de la victime, tout en appelant à l’implication des responsables et de tous les Marocains contre la pédophilie dans la société.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles