Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Tests Covid-19 : Les laboratoires privés soumis à de nouvelles dispositions

15.09.2020 - 23:55

Instauration des tests sérologiques, élargissement des bénéficiaires, résultats en 24h

Le ministère de la santé a diffusé le 12 septembre une circulaire aux directeurs régionaux de la santé relative à la mise à jour du cahier des charges concernant les tests de Covid-19 par les laboratoires privés d’analyse. Cette deuxième version du cahier des charges instaure les tests sérologiques dans les laboratoires privés comme le précise l’article 2 : «Les tests sérologiques peuvent être réalisés comme technique d’appoint à la qRT-PCR».

Cette nouvelle version prévoit aussi l’élargissement des bénéficiaires des tests de dépistage. Elle étend ainsi le diagnostic moléculaire et sérologique de la Covid-19 aux voyageurs, aux étudiants et au personnel des entreprises et des administrations. A noter que cette extension concerne aussi les laboratoires publics du réseau Covid-19. Il est aussi important de noter que désormais les résultats des tests doivent être rendus dans les 24 heures qui suivent le prélèvement oro/naso –pharyngés et/ou sanguins. A noter que ce cahier des charges est destiné aux laboratoires privés qui disposent de plateforme de qRT-PCR et/ou de sérologie ayant exprimé leur volonté de rejoindre le réseau des laboratoires Covid.

Les laboratoires privés peuvent signer le nouveau cahier des charges et faire une demande pour obtenir l’autorisation du ministère. Ce document doit être remis à l’Institut national d’hygiène portant la date, la signature et le cachet du directeur du laboratoire privé. La circulaire mentionne que les contrôles et supervisions des activités des laboratoires privés et les demandes d’autorisation se feront par l’Institut national d’hygiène en tenant compte de la nouvelle version du cahier des charges. A noter que cette deuxième version qui remplace la première publiée par la circulaire n 44 du 4 juin 2020 s’applique également aux laboratoires privés ayant déjà reçu leurs autorisations avant la date de publication de la nouvelle circulaire.

Contrôle et sanctions

Selon le nouveau cahier des charges, le laboratoire privé d’analyse est soumis à un contrôle périodique et inopiné effectué par les services compétents du ministère de la santé. Le directeur du laboratoire doit se mettre à la disposition des personnes des services du ministère en leur accordant le libre accès dans tous les locaux du laboratoire, et leur permettre d’assister le cas échéant à toutes les analyses en cours d’exécution. Il doit leur faciliter par tous les moyens l’exercice de leur mission. Par ailleurs, il est important de noter que la circulaire n 57 du 27 juillet 2020 impose la déclaration des cas positifs le jour même et la transmission d’un rapport quotidien des tests effectués à l’adresse [email protected], au risque de se voir retirer l’autorisation d’exercer les tests Covid-19. Toute infraction aux dispositions du nouveau cahier des charges constatées par les services du ministère de la santé peut entraîner le retrait de l’autorisation de la réalisation des tests PCR et sérologiques. Des sanctions disciplinaires et pénales sont également prévues par la législation en vigueur.

 

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles