Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

La Fondation Hassan II lance «e-madrassa» en versions anglaise et espagnole

18.10.2020 - 22:06

Enseignement de la culture marocaine aux enfants des MRE

e-madrassa compte 69.500 élèves inscrits en cours d’apprentissage et prévoit de dépasser les 100.000 avec le lancement des versions en anglais et en espagnol.

Bonne nouvelle pour les MRE désireux de transmettre la culture millénaire et l’authenticité marocaine à leurs enfants. La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger met à leur disposition «e-madrassa» en langues anglaise et espagnole. Lancée en 2013 pour les apprenants francophones dans un premier temps, ce service se voit renforcer au fil du temps. «e-madrassa se définit comme un programme complémentaire de l’enseignement présentiel qui vient faciliter le travail des enseignants, renforcer les acquis des élèves à l’école et offrir un soutien aux apprenants là où l’ELCO ou des programmes similaires ne fonctionnent pas», explique la Fondation soulignant que cette plateforme met à contribution les nouvelles technologies pour permettre à un large public d’enfants d’accéder facilement et en toute autonomie à un apprentissage en ligne flexible, interactif, convivial, sans aucune contrainte de temps ou d’espace. «Cet enseignement s’adapte au rythme de l’apprenant qui choisit selon ses disponibilités et ses capacités le temps à dédier à l’apprentissage», relèvent les responsables de ce programme. A son actif, e-madrassa compte 69.500 élèves inscrits en cours d’apprentissage et prévoit de dépasser les 100.000 avec le lancement des versions en anglais et en espagnol.

Un enseignement interactif

Basée sur des méthodes d’enseignement pédagogiques attractives, motivantes et stimulantes pour les enfants, E-madrassa a recours à divers supports (images, séquences audiovisuelles, chants, comptines, contes, ou encore jeux). Son cadre ludique qui associe l’apprentissage au divertissement permet à l’apprenant de mieux assimiler les enseignements dispensés. Sur le plan pédagogique, son site est conçu selon un cadre référentiel didactique, pédagogique, éducatif et culturel bien défini qui se fonde sur les études d’évaluation de l’impact de l’enseignement de la langue arabe (ELCO), sur les recommandations de la vision stratégiques de la réforme de l’école ( 2015-2030), ainsi que le cadre référentiel de l’enseignement de la langue arabe et de la culture marocaine, élaboré dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’éducation nationale et la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, assurent les initiateurs de ce projet. De même, cet enseignement tient compte des différents profils comme la diversité des tranches d’âge des enfants et leurs langues parlées selon leurs pays de résidence. Il prend également en considération le rythme de l’enfant, ses capacités et sa motivation.

Niveaux et cours

L’enseignement se déroule en plusieurs niveaux. Le premier donne lieu à un apprentissage des lettres en 33 leçons,7 évaluations de passage entre modules et niveaux. Pour ce qui est des leçons du deuxième niveau, elles s’organisent en cinq parties : Apprendre, Exercices sur apprendre, Contes, Exercices sur les contes et Je raconte avec une lettre. Ainsi, ce niveau est renforcé grâce à un apprentissage par thème à travers des dialogues, des vidéos et des dessins animés. L’objectif étant d’acquérir le vocabulaire lié à des thèmes comme la famille, la nationalité, l’amitié, le voyage grâce à des moyens ludiques.

564 enseignants mobilisés pour l’enseignement de la culture marocaine

Depuis 1991, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger déploie ses moyens en collaboration avec le ministère de l’éducation nationale pour l’enseignement de la langue arabe et de la culture d’origine. Cette initiative intervient dans le cadre des accords bilatéraux conclus entre le Maroc et plusieurs pays, notamment européens.

Au total, 564 enseignants opèrent chaque année dans différents pays pour enseigner l’arabe et la culture marocaine à plus de 66.000 élèves. Les cours se déroulent selon diverses modalités : enseignement préscolaire, enseignement intégré dispensé au sein des écoles publiques pendant les horaires réglementaires, enseignement différé dispensé au sein des écoles publiques en dehors des horaires réglementaires et enseignement parallèle dispensé en partenariat avec des associations dans leurs locaux, dans des espaces culturels ou dans les dépendances de certaines mosquées.

Notons par ailleurs que la répartition géographique des enseignants est fonction de l’importance démographique de la communauté marocaine, avec une forte concentration en France, en Espagne et en Belgique.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles