Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Casablanca: Les restrictions reconduites pour 14 jours supplémentaires

19.10.2020 - 19:15

Les mêmes mesures seront appliquées jusqu’au 2 novembre

La situation épidémiologique à Casablanca reste toujours alarmante. Le dimanche 18 octobre, la ville a recensé à elle seule 918 nouvelles contaminations sur les 2.721 cas enregistrés au niveau national et 12 décès sur les 50 annoncés par le ministère de la santé. Samedi, un record avait été enregistré avec 3.763 confirmés dont 1.435 au niveau de la métropole économique.

Cette situation qui est loin d’être rassurante a poussé les autorités à prolonger les mesures restrictives. Selon une source bien informée, les restrictions ont été reconduites pour 14 jours supplémentaires à compter du lundi 19 octobre jusqu’au 2 novembre. Les mesures sont les mêmes que celles annoncées lors de la précédente prolongation où, rappelons-le, il avait été décidé la réouverture des écoles le 5 octobre. Ainsi, les mêmes mesures sont désormais appliquées, à savoir la fermeture de toutes les entrées/sorties de la préfecture de Casablanca. Les déplacements de et vers la métropole sont soumis à une autorisation spéciale délivrée par les autorités locales.

Le couvre-feu de 22h à 5h du matin est maintenu, seul le personnel de la sûreté et de la santé publique, ainsi que les employés des secteurs vitaux et sensibles, et les transporteurs de marchandises sont autorisés à se déplacer, à condition de présenter des justificatifs. Il faut aussi relever la fermeture des marchés de proximité chaque jour à 15h, des cafés et commerces à 20h et des restaurants à 21h. rappelons que depuis le 7 septembre, il s’agit de la troisième prolongation.

Cette nouvelle décision intervient suite aux conclusions des opérations de suivi et d’évaluation régulières effectuées par les comités de veille et de suivi de la préfecture de Casablanca, et en tenant compte des recommandations de la Commission scientifique spécialisée sur la nécessité de poursuivre les mesures nécessaires pour faire face à la propagation du coronavirus (Covid-19). Comme l’avait signalé le Dr Mohamed El Youbi, directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies, la situation risque de s’aggraver davantage lors de la co-circulation du SARS –CoV-2 et le virus grippal.

L’OMS avait déjà mis en garde les gouvernements que la co-circulation de la grippe et de la Covid-19 pourrait «aggraver l’impact sur les systèmes de soins de santé qui sont déjà débordés». Plusieurs études ont d’ailleurs montré que la grippe faciliterait l’infection à la Covid-19. Elles ont montré que la grippe entraînerait une production plus élevée des récepteurs qui sont utilisés par le coronavirus pour s’ancrer dans les cellules respiratoires humaines. Les résultats montrent qu’en période de co-circulation des deux virus, la grippe peut multiplier le taux de transmission du coronavirus par 2 voire 2,5.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles