Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Le HCP compte réaliser une nouvelle enquête nationale sur la famille

20.10.2020 - 13:18

Elle touchera un échantillon de 12.000 ménages

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) lancent un appel à consultation pour la réalisation de l’Enquête nationale de la famille 2021. Celle-ci touchera un échantillon de 12.000 ménages représentatif des différentes couches sociales et régions du pays. Elle mobilisera sur le terrain, pendant une durée de 6 mois, environ 20 superviseurs, 25 contrôleurs et 50 enquêteurs. Durant les dernières décennies, la société marocaine a connu de profondes mutations sur plusieurs plans.

Sous l’effet de ces changements, la structure de la cellule familiale a subi plusieurs transformations. La famille aujourd’hui est différente de ce qu’elle était autrefois tant au niveau de sa composition qu’au niveau de son organisation. Ainsi, pour apporter un diagnostic à même de mettre en relief l’ensemble des mutations des structures familiales, le HCP compte réaliser une nouvelle enquête nationale sur la famille, deuxième du genre après celle réalisée en 1995, en vue de recueillir des indicateurs pertinents sur une variable fondamentale du développement, à savoir la structure familiale. Globalement les objectifs de cette enquête peuvent être résumés en deux points. Le premier est la constitution d’une base de données intégrées et variées sur la famille marocaine. Le second est l’établissement d’un diagnostic détaillé de la famille marocaine contemporaine, de ses mécanismes d’adaptation, de ses nouvelles perceptions et ses réseaux familiaux face aux transformations sociales, démographiques et économiques que connaît le pays.

Ainsi, dans le cadre de cette étude, il s’agira d’observer les changements affectant les structures familiales (processus de nucléarisation de la famille, niveau de persistance de la famille élargie, nouveau modèle de famille) et leurs effets sur le comportement démographique et socio-économique de la population. Il sera aussi question d’analyser le système d’échange non marchand des services rendus par la famille et de la consistance du rythme et du volume de l’entraide familiale en termes de transferts en nature et en espèce dans un contexte marqué par le vieillissement de la population marocaine et par la montée du chômage des jeunes. Cette nouvelle enquête analysera les rapports de genre au sein de la famille à travers le rôle des hommes et des femmes au sein de l’institution familiale. Particulièrement la gestion des ressources et le rôle des parents au sein de la famille dans l’éducation des enfants.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles