Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Dépenses des programmes INDH : Plus de 3,3 milliards DH prévus en 2021

27.10.2020 - 00:00

Une enveloppe globale de 18 MMDH a été allouée pour la 3ème phase (2019-2023)

La 3ème phase de l’INDH est destinée à consolider les acquis des phases précédentes en recentrant les nouveaux programmes sur les aspects immatériels du capital humain. Pour l’année 2021, les dépenses prévues dans le cadre du programme de rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base dans les territoires sous-équipés sont de 773,75 millions DH. En 2022, elles devraient atteindre 745,24 MDH. En 2023, les dépenses prévues dans le cadre de ce programme devraient diminuer pour atteindre 649,51 MDH. Pour ce qui est du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, les dépenses devraient atteindre 520 MDH en 2021. Le même montant des dépenses est prévu en 2022 et en 2023. S’agissant du programme portant sur l’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes, les dépenses devraient s’établir à 760 MDH en 2021. Le même montant des dépenses est envisagé pour les années 2022 et 2023. Concernant le programme relatif à l’impulsion du capital humain des générations montantes, les dépenses prévisionnelles se situeraient à 1.140 MDH. Il en va de même pour les années 2022 et 2023 (1.140 MDH).

Enfin, concernant le programme de soutien à la mise en œuvre de l’INDH, les dépenses prévisionnelles s’établiraient à 140 millions DH en 2021. Les mêmes montants sont prévus pour les années 2022 et 2023. Ainsi, le montant global des dépenses prévisionnelles pour les 5 programmes se situerait à 3.333,75 MDH en 2021. Elles devraient atteindre 3.305,24 MDH en 2022 et 3.209,51 MDH en 2023. Il faut rappeler que dans le cadre de cette nouvelle phase de l’INDH (2019-2023), une enveloppe globale de 18 MMDH a été allouée aux différents programmes dont 4 MMDH pour le programme de réduction des déficits en infrastructures et services sociaux de base ; 4 MMDH pour le programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité qui a été élargi à 11 catégories ciblées ainsi que 4 MMDH pour le programme d’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes. Il est à noter que le programme d’impulsion du capital humain des générations futures montantes est doté de 6 milliards DH.

Les réalisations financières à fin mai 2020

S’agissant du programme de rattrapage des déficits en infrastructures et services de base dans les territoires sous-équipés, les crédits déjà délégués sont de l’ordre de 309 MDH à fin mai 2020 et les crédits disponibles (1.691 MDH). Le taux d’engagement est de 85%, soit 1.438 MDH. A noter que le taux d’émission est de 9,5%, soit 161 MDH. Concernant le programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, les crédits délégués sont de 630 MDH et les crédits disponibles 922 MDH. Le taux d’engagement est de 42,96%, soit 396 millions DH, et le taux d’émission est de 10,8% (100 MDH). Pour ce qui est du programme d’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes, les crédits délégués s’élèvent à 513 millions DH et les crédits disponibles à 901 MDH. Le taux d’engagement est de 42,6%, soit 384 millions DH. Le taux d’émission est de 3,9%, soit 36 millions DH.

S’agissant du programme relatif à l’impulsion du capital humain des générations montantes, les crédits délégués se situent à 725 MDH et les crédits disponibles à 1.103 MDH. Le taux d’engagement est de 52,8%, soit 582 MDH, alors que le taux d’émission est de 11,9% (131 MDH). Enfin, pour ce qui est du programme de mise à niveau de l’INDH, les crédits délégués s’élèvent à 147 MDH et les crédits disponibles à 171 MDH. Le taux d’enregistrement est de 13,9% et le taux d’émission de 2,1%. Ainsi, le total des crédits délégués pour tous les programmes s’élève à 2.324 MDH et les crédits disponibles à 4.788 MDH. Le taux d’engagement est de 59%, soit 2.823 MDH.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles