Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Hausse des décès Covid dans l’Oriental : Les explications de la Santé

11.11.2020 - 16:03

Les personnes âgées et les malades chroniques en première ligne

La région de l’Oriental fait face à une évolution inquiétante de la situation épidémiologique et plus particulièrement dans la ville d’Oujda. Les cas positifs ne cessent d’augmenter comme l’atteste le bulletin quotidien du ministère de la santé. Le nombre de cas positifs durant ces derniers jours varie entre 300 et plus de 700 cas quotidiennement. La région fait aussi face à une hausse des décès.

Durant la journée du 9 novembre, 12 décès ont été enregistrés. Plusieurs causes sont à l’origine de l’aggravation de la situation dans la région. Dans un communiqué publié mardi, la direction régionale de la santé (DRS) de l’Oriental attribue cette évolution à l’augmentation du taux d’infection chez les personnes âgées ainsi que chez les malades souffrant de maladies chroniques. Par ailleurs, plusieurs patients arrivent dans les hôpitaux à des stades avancés voire très avancés. Malgré les efforts du corps médical, ces patients ne peuvent pas être sauvés. La plupart des personnes décédées sont des personnes âgées. Leur moyenne d’âge est de 65 ans. Elles arrivent quasiment toutes avec des facteurs de comorbidité. A ce sujet, la direction régionale précise que «certains cas de décès enregistrés sont dus à leur arrivée tardive au sein des unités hospitalières». Cela dit, la DRS fait savoir que le taux de guérison chez les patients ayant été admis en réanimation est de 85%.

Hausse des cas sévères à Nador

La ville de Nador fait aussi face à une recrudescence des cas de contamination au coronavirus et plus principalement les cas sévères et critiques. Pour faire face à la situation qui devient de plus en plus alarmante, la délégation provinciale de la santé à Nador a annoncé, lundi, avoir pris un ensemble de mesures. Parmi celles-ci figure le déploiement de six centres de santé de référence équipés des moyens requis pour l’identification des cas contacts à travers le test PCR, et la prise en charge des patients contaminés.

Il s’agit des centres de santé urbains Al Masjid, Al Omarane, Taouima, Zaio, Beni Ensar et Bni Oukil Oulad M’hnad. La délégation de la santé a doté tous les centres de santé de la province des moyens nécessaires pour la réalisation de tests rapides de dépistage au profit des catégories vulnérables (personnes âgées de 65 ans et plus, les diabétiques, hypertension artérielle, …), et ce dans l’objectif de leur assurer un traitement précoce. Les mesures prises portent aussi sur le déploiement et l’équipement d’une unité spéciale pour les urgences respiratoires au sein de l’hôpital provincial Hassani afin de recevoir et prendre en charge (dépistage et traitement) les cas urgents susceptibles d’êtres infectés par le coronavirus. Il a également été procédé au renforcement du staff médical en charge du traitement et du suivi des patients infectés à la Covid-19 au niveau du service de confinement sanitaire et du service de réanimation et de soins intensifs. La délégation provinciale de la santé appelle les citoyens à respecter les mesures préventives préconisées par les autorités sanitaires (port du masque, distanciation sociale, hygiène des mains, …) pour endiguer la propagation du virus.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles