Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Sidaction Maroc : C’est parti pour la 8ème édition !

30.11.2020 - 16:09

21.500 Marocains vivent avec le VIH

Cette année, la 8ème édition du Sidaction Maroc se tiendra du 1er au 31 décembre en pleine pandémie. Chaque année, cette campagne nationale a pour objectif de collecter les fonds nécessaires pour garantir une meilleure prise en charge des personnes vulnérables porteuses du VIH, leur offrir l’appui social nécessaire, améliorer leur qualité de vie et renforcer également la recherche scientifique dans ce domaine. Selon les dernières statistiques disponibles du ministère de la santé, 21.500 personnes vivent avec le VIH à fin 2019. Le ministère estime les nouvelles infections à 850 par an dont 63% sont des hommes. Quant au nombre de décès, celui-ci est établi à 300 dont 73% sont de sexe masculin. Les nouvelles infections ont baissé de 30% entre 2010 et 2019 et les décès de 43% durant la même période. Les données du ministère révèlent une faible prévalence du VIH qui se situe autour de 0,08%.

La prévalence chez les hommes est légèrement supérieure à celle des femmes (0,09% d’hommes et 0,07% des femmes). Ce sont les personnes âgées entre 15 et 44 ans qui sont de loin les plus touchées. Par ailleurs, il est important de signaler que bien que la prévalence du VIH soit faible au Maroc (0,08%), elle reste plus élevée chez les populations les plus exposées aux risques d’infection, à savoir les professionnelles du sexe (1,7%), les homosexuels (5,9%) et les personnes qui s’injectent des drogues (7,1%).

Le ministère signale que le nombre total cumulé de personnes vivant avec le VIH notifiées s’est chiffré à 17.000 à fin décembre 2019 et 41% de ces cas ont été recensés durant les cinq dernières années. Le nombre de cas notifiés en 2019 était de 1.385 (487 sida et 898 VIH). Près de 46% des personnes vivant avec le VIH notifiées en 2019 étaient dans un stade sida. Les trois régions les plus touchées sont Souss-Massa, Marrakech-Safi et Casablanca-Settat. Ainsi, le cumul des cas VIH/sida notifié par région depuis 1986 jusqu’à fin 2019 montre que la région Souss-Massa arrive en tête avec 3.544 cas (23%).

Viennent ensuite les régions de Casablanca-Settat avec 3.204 cas (20%) et Marrakech-Safi avec 3.139 cas (20%). Ces trois régions à elles seules concentrent 63% des cas. Il est important de rappeler que 70% des femmes ayant le VIH ont été contaminées par leurs maris. L’Association de lutte contre le sida (ALCS) reconnaît qu’il est difficile de sensibiliser les femmes aux risques de contamination du VIH en raison de plusieurs obstacles qui entravent leur accès aux services d’information et de soins. L’un des principaux obstacles s’explique par le fait que les Marocaines sont totalement dépendantes de leur mari, père, frère quant à leur mobilité et la prise en charge de leur santé. Ces discriminations qu’elles subissent chaque jour rendent l’accès aux services de prévention et de dépistage difficile. Et pourtant, plusieurs programmes sont mis gracieusement à leur disposition dans les centres de soins et d’écoute de l’ALSC.

Face à cette situation, la sensibilisation et la mobilisation générale sont plus que jamais à l’ordre du jour. Une large campagne de communication multi canal a été mise en place: affichage urbain, spots radio, insertions presse, bannières digitales, communication sur les réseaux sociaux et une programmation spéciale qui accompagnera le public tout au long du mois de décembre (radios et chaînes TV diffuseront des émissions spéciales et recevront des experts pour mieux informer et sensibiliser le public). Le point d’orgue de cette mobilisation sera la diffusion le samedi 19 décembre, sur 2M et 2M Monde, de la soirée télévisée qui comportera des reportages, ainsi que des témoignages de personnes vivant avec le VIH.

 

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles