Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Nouvelle variante de Covid-19 : La mise en garde du Dr Heikel

22.12.2020 - 16:15

Il faut rester vigilant et mettre en alerte notre système de surveillance épidémiologique

Une nouvelle mutation de la Covid-19 a été découverte en Grande-Bretagne et a poussé de nombreux pays dont le Maroc à suspendre les liaisons aériennes avec le Royaume-Uni. Faut-il s’inquiéter de l’apparition de cette nouvelle souche ? Le Dr Jaafar Heikel, épidémiologiste et spécialiste des maladies infectieuses, souligne que cette mutation de la Covid-19 n’a rien d’étonnant dans la mesure où les virus sont en constante mutation. Les mutations d’un virus sont très fréquentes comme c’est le cas du virus de la grippe saisonnière qui change chaque saison. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que la Covid-19 mute.

Les scientifiques ont déjà compté 8 variantes principales. Le Dr Heikel reconnaît qu’il faut rester prudent et surveiller de près cette nouvelle variante du SARS –COV2. L’épidémiologiste estime qu’il faut mettre en alerte notre système de surveillance épidémiologique tout en signalant qu’il n’y a pas de données qui montrent que la situation actuelle est grave. Ce dernier estime que rien n’indique que cette nouvelle variante soit plus dangereuse. «Pour l’instant, nous n’avons aucune donnée scientifique qui montre que cette nouvelle variante est plus dangereuse. Rien n’indique à l’état actuel que cette nouvelle souche cause un taux de mortalité plus élevé ou que la létalité a augmenté», indique-t-il. En revanche, le Dr Heikel, à l’instar de nombreux experts, reconnaît que cette nouvelle variante est beaucoup plus contagieuse. Elle se transmet plus rapidement. Selon certains experts, elle semblerait «de 40 à 70% plus [fortement] transmissible».

Quelles conséquences sur l’efficacité du vaccin ? Pour l’instant les spécialistes ne sont pas inquiets, car le vaccin cible plusieurs zones du virus. A ce sujet, le Dr Heikel signale que la cette nouvelle variante n’a pas d’impact sur les vaccins qui continuent d’être efficaces. Ainsi, le vaccin administré en Grande-Bretagne agira contre cette variante. Les vaccins autorisés sur le marché agissent sur la protéine «S», présente dans toutes les souches constatées de coronavirus. «Il n’y a qu’une infime partie de la protéine S qui a été modifiée», précise le Dr Heikel. Bien qu’ actuellement, il n’y ait aucune preuve que cette variante a un impact sur la gravité de la maladie, ou qu’elle rend les vaccins moins efficaces, ces deux questions nécessitent des études supplémentaires.

Pour sa part, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Agence européenne des maladies ont appelé dimanche leurs membres en Europe à renforcer leurs contrôles pour combattre la propagation de la nouvelle variante du coronavirus. «À travers l’Europe, où la transmission est élevée et étendue, les pays doivent renforcer leurs procédures de contrôle et de prévention», a souligné l’organisation onusienne. Au niveau mondial, l’OMS recommande «à tous les pays d’accroître leurs capacités de séquençage du virus Sars-Cov-2 quand c’est possible et de partager les données au niveau international, notamment si les mêmes mutations problématiques sont identifiées».

Ce lundi 21 décembre 2020, le Premier ministre britannique Boris Johnson a présidé une réunion de crise pour faire face aux conséquences de cette nouvelle souche. Le ministre de la santé britannique avait indiqué dimanche que la nouvelle souche de nouveau coronavirus était «hors de contrôle» pour justifier le reconfinement de Londres et d’une partie de l’Angleterre.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles