Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Projet Refam : 1.465 adhérentes à la Fifargane bénéficient d’une assurance maladie-maternité

22.12.2020 - 16:03

1.465 femmes adhérentes à la Fédération interprofessionnelle de la filière de l’argane (Fifargane) ont bénéficié de la prise en charge et le paiement des cotisations de souscription à l’assurance maladie-maternité dans le cadre du projet Renforcement économique des femmes de la filière arganière au Maroc (REFAM).


Dans les détails, en avril 2019, la Fifargane et la Mamda ont signé une convention de partenariat qui met à la disposition des adhérentes de la Fifargane des produits d’assurance, en particulier l’assurance maladie-maternité.
En commun accord avec les partenaires du projet que sont l’Agence nationale pour le développement des Zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), la Fifargane, l’ambassade du Canada et Cowater Inetrnational), il a été décidé que le projet Refam  prenne en charge le paiement des cotisations annuelles à la souscription à l’assurance maladie-maternité pour le compte de 1.500 femmes en 2020 et 500 autres en 2021.

Cette opération s’inscrit parfaitement dans la ligne des Orientations royales relative à la généralisation de la couverture médicale à l’ensemble de la population du Royaume. L’assurance maladie-maternité garantit aux adhérentes un remboursement de 80% des frais médicaux, pharmaceutiques, d’hospitalisation médicale ou chirurgicale engagés suite à une maladie ou accident. Malgré les conditions exceptionnelles liées à la Covid-19 et des restrictions imposées pour limiter sa propagation, l’équipe Refam  a entrepris, entre le mois de mai et juillet 2020, un travail de sensibilisation auprès des femmes des coopératives visées pour les amener à comprendre le bénéfice de la souscription à l’assurance maladie-maternité. L’effort de l’équipe Refam  a abouti à la souscription et le paiement des cotisations annuelles pour la période du 1er juillet 2020 au 30 juin 2021 pour le compte de 1.465 femmes réparties entre les provinces de : Essaouira, Agadir Ida Outanane, Taroudant, Tiznit, Sidi Ifni, Chtouka-Ait Baha, Guelmim, et Inezgane-Ait Melloul. Pour rappel, le projet Refam, mis en œuvre conjointement avec l’Andzoa et CowaterSogema qui en est aussi l’agence d’exécution, est un projet de coopération entre le Maroc et le Canada qui s’étale sur une durée de 5 ans.

D’un montant total de 11,5 millions canadiens (dont 9,5 millions sous forme de dons du Canada), il s’inscrit dans le cadre du Programme de la coopération canadienne au Maroc qui appuie les priorités de développement du Maroc, notamment en matière d’employabilité des jeunes, de formation professionnelle et d’insertion des plus vulnérables.
Il s’inscrit aussi dans le cadre de la politique d’aide internationale féministe du Canada et plus particulièrement des champs d’action «Égalité des sexes et renforcement du pouvoir des femmes et des filles», «Dignité humaine» et «Croissance au service de tous».

«Pour le Canada, cette approche est la plus efficace pour réduire la pauvreté et bâtir un monde plus inclusif, plus pacifique et plus juste».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles