Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Des conventions pour soutenir l’enseignement supérieur au Nord

28.12.2020 - 13:06

La création des deux facultés polydisciplinaires de Chefchaouen et Ouezzane fait partie de ce partenariat

Etudier et chercher les moyens d’accélérer la mise en œuvre d’une série d’accords de partenariat liant l’Université Abdelmalek Essaâdi (UAE) et le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CR-TTA) dans le domaine de la formation universitaire et la recherche scientifique. C’est l’un des objectifs d’une rencontre entre Mostafa Stitou, président par intérim de l’UAE, et Fatima El Hassani, présidente du CR-TTA, pour discuter des possibilités de renforcer la coopération entre les deux institutions en faveur de l’enseignement supérieur dans la région du Nord.

Cette rencontre a constitué une occasion pour les deux responsables d’exprimer l’engagement des deux parties contractantes pour la réalisation des projets dans le cadre de l’ensemble des conventions liant ces deux institutions. Ils ont également souligné l’importance du rôle majeur de l’Université dans le développement de la région et sa contribution pour la mise en œuvre des chantiers structurants de la régionalisation avancée menée par le Maroc. Parmi les projets majeurs évoqués lors de cette réunion de travail, figure la création de deux facultés polydisciplinaires à Chefchaouen et Ouezzane.

Le CR-TTA s’engage à accorder 16 millions de dirhams pour la réalisation de ces deux projets faisant partie d’un ambitieux programme visant à élargir l’offre de formation universitaire dans la région.
Et ce dans le cadre d’une convention, dont les dispositions avaient été approuvées par le Conseil régional lors de la session ordinaire du mois de mars 2020. Ces deux projets permettent de répondre aux attentes d’un grand nombre de bacheliers et étudiants des deux provinces de Chefchaouen et Ouezzane, tout en cherchant à réduire la pression sur les autres facultés polydisciplinaires des deux villes de Larache et Tétouan.

Elle s’inscrit dans le cadre d’un ambitieux programme visant à élargir l’offre de formation universitaire à travers les principales villes de la région du Nord. Ce qui permet de rapprocher l’université des citoyens à travers les provinces et les préfectures de la région.
Créée il y a une trentaine d’années à Tétouan, l’Université Abdelmalek Essaâdi a réussi à se faire une place parmi les principales institutions universitaires grâce à ses établissements répartis dans un premier temps entre Tanger, Tétouan et Martil. Elle a pu au fil du temps s’agrandir pour couvrir Larache, Al Hoceima puis Ksar El Kébir.

Grâce à sa position de chef-lieu du Nord, la ville du détroit se taille la part du lion en termes d’établissements d’enseignement supérieur, dont l’Ecole supérieure du Roi Fahd de traduction, l’ENCG et l’ENSA. Elle est suivie de Tétouan qui accueille le siège de la présidence de l’UAE ainsi que ses deux Facultés des lettres et sciences et une annexe de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles