Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

«Souk N’sa, souk des droits», un projet pour promouvoir l’égalité des genres à Tétouan

12.01.2021 - 16:09

Sensibilisation à la lutte contre toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes

Contribuer à la promotion de l’égalité femmes-hommes à travers les arts dans la région de Tétouan. Tels sont les principaux objectifs du projet «Souk N’sa, souk des droits», dont le lancement est marqué par une série d’activités et actions axées sur la diffusion de la culture égalitaire entre les sexes. Ce projet est porté par la section Martil-Tétouan de l’Union de l’action féministe (UAF) dans le cadre du programme Moucharaka Mouwatina, financé par l’Union européenne et avec le soutien du ministère de l’Etat chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, le Conseil national des droits de l’Homme et le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets.

Ainsi, le lancement de «Souk N’sa, souk des droits» est marqué par l’élaboration d’une étude ayant pour objet l’analyse des proverbes populaires et leur contenu (avec parfois des stéréotypes et préjugés sexistes) et ce dans le cadre de la lutte contre la discrimination à l’égard des femmes. Dans ce même contexte, ce projet vient d’aider dernièrement, en coordination avec la Maison de la poésie de Tétouan, à la publication d’un recueil de poèmes en zajal pour célébrer la femme quelle que soit sa place dans la société. Intitulé «Sabou Nissae,…, Sabaatou Rijal» (Sept femmes,…, sept hommes), ce recueil collectif regroupe quatorze poètes et poétesses, en l’occurrence Zahra Zriek, Ahmed Lmssih, Dalila Fakhri, Abdelaziz Tahiri, Touria El Kadi, Abdelatif Benyahya, Sabah Bendaoued, Mourad Kadiri, Sara Oueled El Ghazal, Redouan Afandi, Rachida Chanek, Bouazza Senaoui, Saïda Amlal et Abdelmonaïm Riyan. «Cette nouvelle œuvre poétique constitue une partie lumineuse de plusieurs initiatives présentées dans le cadre de ce projet ambitieux et humain.

Son objectif est favoriser et promouvoir la culture de l’égalité entre les femmes et les hommes à travers les lettres et les arts», selon les initiateurs de ce projet. L’importance de ce projet consiste en le respect du principe d’égalité et d’équité dans le traitement par les quatorze poètes et poétesses des thèmes de «Sabou Nissae,…, Sabaatou Rijal». Leur participation n’a pas été limitée quant au nombre de caractères ou de poèmes de ce recueil. Ce qui a permis aux participants de donner libre cours à leur imagination pour mieux s’exprimer à ce sujet.

Notons que les résultats de l’étude portant sur l’analyse des proverbes populaires marocains seront communiqués grâce à la mobilisation de l’UAF et ses partenaires pour mieux sensibiliser à la lutte contre toutes les formes de discrimination envers les femmes. La présentation de ces résultats sera suivie par des ateliers d’accompagnement pour la réécriture de quelques-uns de ces proverbes, et ce en rapport avec les objectifs tracés dans le cadre de «Souk N’sa, souk des droits».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles