Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Pavillon vert : 74 Éco-Écoles labellisées en 2020

09.03.2021 - 16:09

Malgré la crise sanitaire, 328 établissements ont présenté leur dossier de candidature contre 277 en 2019.

Les instituteurs qui encadrent les élèves se sont considérablement mobilisés pour la mise en œuvre à distance du programme Éco-Écoles, alors que  les établissements étaient fermés.

La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement multiplie ses projets et ses actions de sensibilisation des écoliers à la protection de l’environnement et au développement durable. Dans ce contexte, elle vient d’annoncer que 74 Éco-Écoles sont labellisées Pavillon vert au titre de l’année de 2020. En ce temps marqué par les restrictions sanitaires liées au Covid-19, «133 Éco-Écoles ont candidaté au label Pavillon vert, décerné par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement», indique la Fondation dans un communiqué. Quelque 310 Éco-Écoles ont reçu en ce début d’année 2021, selon la même source, un des trois niveaux de certification Pavillon vert. «74 hisseront le Pavillon vert. 54 autres Éco-Écoles ont reçu un certificat argent pour avoir traité deux thèmes du programme et 182 un certificat bronze pour avoir traité un thème. Pour ces dernières, très nombreuses, elles auront la possibilité de franchir un nouveau palier au cours de l’année 2020-2021 pour obtenir en trois ans d’efforts le Pavillon vert», explique-t-on.

Un jury national pour désigner les gagnants

Par ailleurs et grâce à un réel enthousiasme marquant la rentrée scolaire 2019-2020, 328 Éco-Écoles avaient transmis leur dossier de candidature contre 277 en 2019, soit une progression de 18,4 %. «Dans ce contexte, les instituteurs qui encadrent les élèves se sont considérablement mobilisés pour la mise en œuvre à distance du programme Éco-Écoles, alors que les établissements étaient fermés», tient-on à préciser.
Pour ce nouveau palmarès, les membres du jury national se sont appuyés sur les évaluations menées par les comités provinciaux et régionaux de l’environnement et du développement durable. Ces comités ont reçu une formation grâce à une série d’ateliers régionaux organisés dans les douze académies régionales par la Fondation et en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale, la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Strict respect des restrictions sanitaires

Les organisateurs ont tenu que les différentes étapes de ce concours national se déroulent en strict respect des mesures sanitaires et de confinement face à la pandémie. Ainsi, le Centre international Hassan II, considéré comme le bras académique de la Fondation, a mis à disposition ses outils pour effectuer les évaluations à distance, le comité régional n’ayant pas pu effectuer de visites sur le terrain avant la fin de l’année scolaire 2019-2020. Les certificats bronze et argent ont été attribués à distance. «Le 23 décembre, les comités régionaux ont finalement pu effectuer une visite de confirmation dans les écoles candidates au label Pavillon vert», note-t-on.

La constance et de la persévérance des candidats

Ce concours a pu gagner une popularité parmi les écoliers et les éducateurs, qui se rivalisent dans l’inventivité et la créativité pour être parmi les candidats sélectionnés. Les candidats- qui doivent faire preuve de la constance et de la persévérance- seront sensibilisés à la protection de l’environnement, grâce à un travail de terrain et au traitement de thèmes prioritaires et en rapport avec les objectifs de ce concours. A titre d’exemple, les élèves de l’école Ait Ialaa de Tineghir de l’Académie régionale Drâa-Tafilalet se sont distingués par la mise en place des poubelles de tri. Ceux de l’école Al Malki de Sidi Bernoussi de l’Académie régionale de Casablanca-Settat ont réalisé les panneaux de l’éco-code du programme à partir de déchets papier. C’est également des élèves un groupe scolaire rural Sidi Fdil (aux environs de Guercif), qui ont pu introduire la méthode SWOT (forces, faiblesses, opportunités et menaces) pour réaliser le diagnostic environnemental de leur établissement.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles