Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Tuberculose : Plus de 29.000 cas détectés au Maroc en 2020

25.03.2021 - 16:12

Le ministère lance l’extension du plan stratégique national de prévention et de contrôle 2021-2023

La tuberculose continue de faire des ravages au Maroc. Selon les dernières statistiques du ministère de la santé publiées à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, un total de 29 018 cas de tuberculose a été détecté et mis sous traitement en 2020. La tuberculose demeure un problème de santé fortement influencé par les déterminants sociaux, économiques et environnementaux de la santé. Cette maladie est fortement concentrée au niveau des zones périurbaines des grandes agglomérations. Elle est également liée à l’habitat insalubre, à la densité élevée des populations, à la promiscuité, à la malnutrition, à la précarité et à la pauvreté.

C’est dans ce contexte que le ministère de la santé lance l’extension du plan stratégique national de prévention et de contrôle de la tuberculose 2021-2023. Ce plan a pour objectif de réduire le nombre de décès liés à la tuberculose de 60% en 2023 par rapport à l’année 2015. En parfaite cohérence avec la stratégie mondiale de l’OMS «pour mettre fin à la tuberculose», ce plan stratégique constitue le cadre idoine d’intensification de la lutte contre la tuberculose, selon une approche multisectorielle. Cette approche prend également en considération le volet des droits de l’Homme, afin d’éliminer les facteurs de risque et les facteurs socio-économiques considérés comme un déterminant clé de la propagation de cette maladie.
Le ministère signale que le programme national de lutte antituberculeuse a permis de réaliser des avancées, en termes d’amélioration des taux de couverture par les services de dépistage, de diagnostic et de prise en charge, de succès thérapeutique maintenu à plus de 85% depuis 1995 et, par conséquent, de réduction de la charge de morbidité et de mortalité de la maladie.

Réduction de la maladie chez les moins de 15 ans

Le ministère de la santé a réalisé des avancées notables en matière de détection et de prise en charge de la tuberculose, aussi bien de l’enfant que de l’adolescent. Cela a permis de réduire chez les moins de 15 ans la proportion de tuberculose active de 17 à 7% et la proportion du complexe primaire cliniquement patent de 12 à 1%, entre 1980 et 2019. Néanmoins, il faut reconnaître que la prise en charge de la tuberculose de l’enfant et de l’adolescent présente encore des insuffisances. Pour remédier à cette situation, le ministère avait procédé à l’élaboration d’un guide national de prise en charge de la tuberculose chez l’enfant et l’adolescent au profit des professionnels de santé.

Au Maroc, la tranche d’âge de moins de 15 ans qui comptait 17% des cas notifiés de tuberculose en 1980, ne compte plus que 7% en 2019, alors que celle des cas âgés de 45 ans et plus a augmenté de 16,6% en 1980 à 30.2% en 2019. En 2019, 2081 cas de TB ont été notifiés chez les personnes âgées de moins de 15 ans ; la forme extra-pulmonaire était la plus fréquente et représentait 81% des cas avec une forte prédominance de la localisation ganglionnaire (45% des cas). En moyenne, 20 à 25% des enfants sont infectés à leur domicile après exposition à un cas de TB pulmonaire (TP).

La proportion des infectés ayant d’emblée des signes de tuberculose maladie (TM) varie avec l’âge de l’enfant et peut dépasser 40% chez les moins de cinq ans. Selon le ministère de la santé, la tuberculose de l’enfant, tout comme la tuberculose de l’adulte, reste une maladie sociale favorisée par les conditions socio-économiques défavorables : pauvreté, précarité, faible revenu, les enfants sans abri; les mauvaises conditions d’habitat (logement mal ventilé, mal éclairé, surpeuplé). Il faut aussi signaler les mauvaises conditions de vie et d’hygiène; la malnutrition ainsi que la consommation de produits laitiers non pasteurisé.

Covid -19 : Baisse des performances de détection et difficultés d’accès

En 2020, la pandémie du Covid-19 a représenté une véritable menace pour la lutte antituberculeuse à l’échelle mondiale. Selon les données préliminaires issues de plus de 80 pays que l’OMS a compilées, le nombre de personnes ayant bénéficié de soins contre la tuberculose aurait baissé de 1,4 million en 2020 par rapport à 2019, soit une réduction de 21%. Les pays présentant les écarts relatifs les plus importants sont l’Indonésie (42%), l’Afrique du Sud (41%), les Philippines (37%) et l’Inde (25%). Les modélisations de l’OMS laissent entrevoir qu’il y aurait des centaines de milliers de décès supplémentaires dus à la tuberculose entre 2021 et 2025, en raison de la baisse des performances de détection et des difficultés d’accès aux soins antituberculeux.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles