Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

L’Université Mohammed V de Rabat se distingue

30.04.2021 - 19:09

Classement international URAP des meilleures universités au monde

Le Maroc compte 13 universités dans le classement universitaire par performance académique (URAP) pour l’année universitaire 2020-2021. Au niveau international, l’Université Mohammed V de Rabat occupe la 1.155e place sur un total de 3.000 universités. Pour ce qui est des autres universités marocaines, l’Université Cadi Ayyad de Marrakech arrive à la 1.328e place. Viennent ensuite l’Université Hassan II de Casablanca (1.560e), l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (1.922e), l’Université Moulay Ismail de Meknès (2007e), l’Université Mohammed Ier (2.126e), l’Université Ibn Zohr Agadir (2.192e), l’Université Chouaib Doukkali (2.291e), l’Université Abdelmalek Essaadi (2.301e), l’Université Ibn Tofail de Kénitra (2.365 e), l’Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal (2.717e), l’Université Mohammed VI polytechnique (2.844 e) et l’Université Hassan Ier de Settat (2939 e).

Ainsi, l’Université Mohammed V de Rabat maintient sa position de leader national, selon le classement international URAP des meilleures universités au monde. En haut du classement, on retrouve l’Université Harvard qui occupe la 1ère position suivie de l’Université de Toronto (2e), l’Université Stanford (3e), l’Université College London (4e), l’Université d’Oxford (5e), l’Université Johns Hopkins (6e), l’Université de Cambridge
(7e), l’Université du Michigan (8 e), l’Université Paris –Saclay et l’Université de Washington. Sans grande surprise, les universités américaines et britanniques continuent d’être les mieux classées. Ce sont relativement les mêmes universités qui se situent dans le haut des autres classements internationaux.

Dans le classement URAP, on retrouve en bas du classement l’Université Altinbas en Turquie (2.998e), l’Université d’information, technologie et management Rzeszow en Pologne (2999 e) et l’Université Ishikawa au Japon qui figure à la dernière place. Ce classement mondial se base sur plusieurs indicateurs de performance de la recherche, notamment le nombre d’articles, les citations, le nombre total de documents, le total de l’impact de l’article, le total de l’impact des citations et la collaboration internationale. Les données utilisées proviennent de la base de données scientifiques internationales indexées Web of Science, et les indicateurs considérés tiennent compte de la nature de publication dans diverses disciplines et se basent sur le classement des revues en termes de facteur d’impact.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles