Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Vingtième greffe rénale pédiatrique réussie au CHU Ibn Rochd

03.03.2016 - 23:00

La direction du Centre Hospitalier Ibn Rochd et l’hôpital d’enfants Abderrahim Harouchi, centre de référence de greffe rénale pédiatrique au Maroc, viennent d’annoncer la réalisation avec succès de la vingtième greffe rénale pédiatrique. Une cérémonie a été organisée à cette occasion le jeudi 3 mars dernier en présence des parents de l’enfant.

Un enfant de 5 ans vient de subir une opération chirurgicale de greffe rénale au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Roch à Casablanca. Une opération réussie, mais très délicate puisque le donneur n’est autre que la mère, âgée de 33 ans. «Nous sommes fiers d’avoir réalisé avec succès cette opération très difficile.
En effet, l’enfant n’a que 5 ans et son poids ne dépasse pas 19 kg. Les greffes d’organes sont possibles d’un adulte vers un enfant, mais il faut faire très attention aux complications éventuelles, car les organes sont grands pour le receveur», a déclaré le Professeur Moulay Hicham Afif, directeur général du CHU Ibn Rochd de Casablanca, le jeudi 3 mars lors d’une cérémonie organisée à cette occasion. En effet, la quantité du sang transmise au rein transplanté peut être très importante et risque de faire baisser la tension artérielle chez l’enfant.

Des complications qui ont été évitées grâce aux efforts combinés de 5 équipes appartenant aux services urologie, radiologie, néphrologie et urgences notamment. En tout, 20 médecins et 15 infirmiers ont assuré l’opération qui a duré près de 5 heures. L’enfant a été ensuite admis aux urgences pendant 24 heures pour un suivi très rapproché de son état de santé. «Les équipes médicales et chirurgicales, ainsi que celles de la réanimation pédiatrique et adulte ont réalisé avec succès, le mardi 23 février 2016, une greffe rénale pour un enfant à peine âgé de 5 ans. Cette vingtième transplantation rénale pédiatrique se caractérise par le fait que toutes les équipes sont marocaines et par le très jeune âge du receveur qui ne dépasse pas 5 ans avec des vaisseaux très fins ayant rendu l’intervention très délicate. Les suites post opératoires aussi bien chez l’enfant que chez la maman sont très satisfaisantes et les deux jouissent actuellement d’un très bon état de santé», souligne pour sa part le ministère de la Santé.

En fait, l’hôpital d’enfants Abderrahim Harouchi du CHU Ibn Rochd est le centre de référence de greffe rénale pédiatrique au Maroc. Cette opération est la vingtième greffe rénale pédiatrique pour ce centre qui jouit actuellement d’un savoir-faire reconnu pour ce type d’opérations. «La direction du Centre hospitalier Ibn Rochd se félicite de la réussite

de cette intervention et également de l’autonomie des différentes équipes de greffe pédiatrique, après quelques années de collaboration étroite avec les équipes de l’hôpital Robert Debré de Paris et de l’agence française de biomédecine, d’autant plus que cette réalisation coïncide avec la célébration de la Journée mondiale du rein le 10 mars, dont le thème cette année est Maladies rénales et enfant», poursuit le ministère de la Santé.

«Nous sommes très fiers d’avoir réussi la vingtième opération de greffe rénale pédiatrique au sein du CHU Ibn Rochd. Si la première greffe a eu lieu en 2007, grâce à la collaboration de partenaires français, aujourd’hui nous réalisons ce type d’opérations avec des équipes 100% Marocaines, et ce depuis 2011. Malgré la difficulté de cette opération, elle s’est très bien déroulée et nous avons assuré tout le suivi nécessaire pour la mère
et l’enfant.»

» Source de l'article: lematin

Autres articles