Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Projet d’Observatoire national des personnes âgées

03.03.2016 - 22:54

Un projet d’Observatoire national des personnes âgées a fait l’objet, mercredi à Rabat, d’une réunion, consacrée aussi à la désignation des représentants des associations devant composer le comité de pilotage de cette structure.

Destiné à la mise en place de mécanismes de veille pour le suivi des personnes âgées et au développement de la recherche scientifique en matière de protection de cette tranche d’âge, le projet d’observatoire ambitionne d’élaborer des études et des recherches sur le troisième âge selon une approche privilégiant la prise en compte des particularités spécifiques à chaque région.

L’Observatoire vise également à mettre en place une base de données dédiée, lancer des benchmarks sur les données démographiques relatives au troisième âge aux plans régional et international, encourager la recherche sur les modes de vie des personnes âgées, promouvoir des partenariats dans ce domaine et élaborer un rapport annuel sur la situation sociodémographique de cette frange de la population.

Intervenant à cette occasion, la ministre de la Solidarité, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, a assuré que l’objectif de cet Observatoire est de promouvoir les conditions de vie des personnes âgées, dresser un état des lieux de cette frange et assurer la collecte des données y afférentes.
Cette structure est d’une composition tripartite regroupant des représentants des départements concernés, des centres de recherches et des associations œuvrant dans le domaine de la protection des personnes âgées, a-t-elle indiqué.

Un exposé présenté par la même occasion fait ressortir que la création de cet Observatoire repose essentiellement sur les Hautes Orientations royales, les dispositions de la Constitution de 2011 et le programme du gouvernement 2012-2016, outre le référentiel international en la matière, notamment le Plan d’action international de Vienne sur le vieillissement (1982), les Principes des Nations unies pour les personnes âgées (1991), le Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement (2002) et les Objectifs du développement durable à l’horizon 2030.

À l’issue de cette rencontre, il a été procédé à l’élection des représentants de quatre associations devant siéger au comité de pilotage qui regroupe également les représentants des départements concernés (6 membres), des centres de recherches (2) et des experts (2).

Les Départements représentés au sein du comité de pilotage se répartissent, à raison d’un représentant pour chacun, entre le ministère de la Solidarité, de la femme et du développement social, le ministère de la Santé, le ministère de l’Économie et des finances, la Direction des assurances et de la prévoyance sociale,
le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, le ministère de l’Emploi et des affaires sociales et l’Entraide nationale.

» Source de l'article: lematin

Autres articles