Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Le SmartiLab rafle quatre médailles à Istanbul

06.03.2016 - 08:10

Le Smartilab prend part à cette édition dans le cadre du partenariat avec l’Union des inventeurs membre de la Fédération internationale des inventeurs.

Le SmartiLab, laboratoire marocain de recherche, développement et innovation (RDI), a remporté, samedi à Istanbul, le Grand Prix des inventeurs internationaux dans la catégorie des nouvelles technologies d’information et de communication.

L’équipe marocaine a été couronnée de la médaille d’or pour son invention de nano satellite intelligent pour le positionnement interne (Indoor positioning system).

Le Smartilab, rattaché au groupe EMSI (école marocaine des sciences de l’ingénierie), s’est également adjugé les médailles d’argent et de bronze dans la catégorie ingénierie électrique et électronique et une autre en argent dans celle du diagnostic et biotechnologie pour son invention de scanner électromagnétique 3D pour les besoins du diagnostic électronique.

Quatre inventions sur les cinq présentées par le Laboratoire ont été primées, lors de salon international organisé, du 3 au 6 mars, par la fédération internationale des inventeurs.

Le Smartilab, dont la vocation consiste en le développement et la gestion d’un portefeuille marocain de propriétés intellectuelles, se veut comme une entité pour participer à l’amélioration du classement du Maroc dans le Global Innovation Ranking (classement mondial d’innovations) qui a établi un certain nombre de critères dont le principal est le ratio des brevets d’invention avec la population, a déclaré à la MAP le Dr Hafid Griguer, directeur du laboratoire.

Le SmartiLab a, déjà, pris part à d’autres salons similaires où il a empoché le prix «Young Scientist Award» délivré par l’Union internationale de la radio-science (URSI) à Pékin en 2014 et le prix Bretagne Valorisation (France 2009) et signant d’autres participations aux Etats-Unis et en Allemagne.

Un des produits du centre est en cours de commercialisation à savoir le «smartiCount», un compteur d’électricité numérique et communiquant mis au point en y rajoutant quelques fonctionnalités spécifiques au client marocain notamment un système de détection d’utilisation frauduleuse du réseau, a expliqué le Dr Griguer qui est également directeur adjoint de l’EMSI.

» Source de l'article: lematin

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.