Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Encore du chemin sur la voie de la lutte contre la violence et la marginalisation

08.03.2016 - 08:54

Depuis une dizaine d’années, la femme marocaine se bat sans relâche pour assurer sa place au sein de la société et vaincre les discriminations et la violence. Elle a pu réaliser certaines avancées, mais beaucoup reste à accomplir dans ce domaine.

Des préjugés et des inégalités persistent toujours, surtout chez les femmes handicapées. Ces dernières, étant plus vulnérables, sont sujettes à de nombreuses discriminations qui les empêchent de jouir de tous leurs droits. D’après l’association des parents et des familles des personnes en situation de handicap (Hadaf), les femmes marocaines en situation de handicap sont très marginalisées par les institutions. Elles sont ainsi exposées trois fois plus que les autres à la violence. «De nombreux cas de pratiques malveillantes et d’actes de violence touchant à l’intégrité de la personne en situation de handicap mental, allant des châtiments corporels, aux abus physiques, émotionnels, sexuels, économiques… et aux propos humiliants et dévalorisants ont été relevés», souligne l’association Hadaf.

Et d’ajouter : «Les femmes handicapées sont des oubliées et aucun dispositif pour leur venir en aide n’a été mis en place. Jusqu’à présent, l’impact des effets combinés du genre et du handicap n’a pas été traité et la violence à l’égard des femmes handicapées demeure largement ignorée. D’où la nécessité de travailler sur cette question». Les associations militant pour les droits des personnes en situation de handicap tentent aujourd’hui de lever le voile sur cette problématique et de traiter les différents aspects de la violence à l’égard de ces personnes afin d’amener la société à une réflexion autour de cette problématique et sur l’impact et les répercutions négatives de la violence à l’égard de la femme en situation de handicap.

» Source de l'article: lematin

Autres articles