Sur les 806.700 tonnes de produits alimentaires contrôlés par les services de contrôles de l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) au cours du mois novembre, un total de 345 tonnes de produits impropres à la consommation ont été saisies et détruisent. «Sur le marché local, les inspecteurs de l’ONSSA ont réalisé 5.440 visites de contrôle sur le terrain dont 2.212 en commissions mixtes provinciales et préfectorales. Ces investigations ont abouti au contrôle de 86.600 tonnes de produits alimentaires et à la saisie et à la destruction de 345 tonnes de produits impropres à la consommation dont principalement 290 tonnes de viandes rouges et blanches, 38 tonnes des produits de la pêche, 4 tonnes du lait et dérivés, et 13 tonnes de divers produits alimentaires», indique l’ONSSA dans un communiqué. «À l’importation, le contrôle de 473.990 tonnes de divers produits alimentaires. À l’issu de ces contrôles, 3.496 certificats d’admission ont été délivrés et 174 tonnes de produits alimentaires ont été refoulées pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur. À l’exportation, 246.112 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlées et ont abouti à la délivrance de 11.797 certificats sanitaires et phytosanitaires».
Par ailleurs, dans le cadre de son programme préventif et conformément aux dispositions de la loi 28.07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, les services de l’ONSSA ont délivré 84 agréments et autorisations sanitaires aux établissements et entreprises alimentaires soit un total général 5.630 établissements agréés et autorisés à ce jour.