Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Lydec : Une galerie de stockage des eaux pluviales à «Hay Sadri»

14.09.2018 - 12:01

Protection de la zone Est de Casablanca contre les inondations

Dans le cadre de l’appel d’offres international relatif à la construction de la galerie de stockage des eaux pluviales «Hay Sadri», le délégataire des services de distribution d’eau et d’électricité et d’assainissement liquide dans le Grand Casablanca, Lydec, et l’Autorité délégante ont organisé, lundi 10 septembre, une rencontre d’information et de sensibilisation des entreprises de travaux intéressées par cette consultation.

Cette réunion, qui s’est tenue dans les locaux du Service permanent de contrôle (SPC), était présidée par le président de l’Autorité délégante, Abdelaziz El Omari, en présence du président de l’arrondissement de Moulay Rachid, Mustapha Lhaya, du DG responsable du SPC, Tahar El Agal, et du DG de Lydec, Jean-Pascal Darriet. Elle a été précédée par une visite du site organisée le même jour au profit des entreprises candidates.

La galerie de stockage des eaux pluviales «Hay Sadri» s’inscrit dans le cadre d’un projet global de protection de la zone Est de Casablanca contre les inondations, appelé «Système de renforcement Est».

Constitué de près de 18 km de collecteurs d’un très grand diamètre, le système permettra à terme d’évacuer les eaux pluviales excédentaires vers la mer et de protéger ainsi la zone Est contre les débordements localisés.

Le projet de la galerie de stockage consiste en la réalisation d’un collecteur construit à plus de 30 mètres de profondeur, d’une longueur de près de 1,4 km et d’un diamètre de 4 mètres. Sa mise en œuvre permettra de lutter contre les inondations au niveau du point bas situé dans le quartier Hay Sadri (avenue Mohamed Bouziane). Les eaux pluviales, qui débordent dans cette zone en cas de fortes pluies, seront stockées dans cette infrastructure d’envergure qui aura une capacité de 14.000 m3. La durée prévisionnelle de réalisation de ce projet est de deux ans pour un investissement global estimé à près de 185 millions de dirhams TTC.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles