Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Des cas détectés à Fquih Ben Salah : L’ONSSA se mobilise contre la fièvre aphteuse

14.01.2019 - 12:01

Des cas de fièvre aphteuse ont été confirmés récemment dans une exploitation située à douar Ouled Sidi Chennane, dans la province de Fquih Ben Salah. Malgré la détection de la maladie sur le territoire national, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) se veut rassurant.

Dans un communiqué, l’Office signale que ces cas ont été détectés suite à des investigations cliniques et de laboratoire réalisées le 7 janvier sur des bovins ayant présenté des symptômes évocateurs de cette maladie. Pour éviter tout risque de propagation de la fièvre aphteuse, plusieurs mesures ont été prises. Au niveau de l’exploitation infectée, il a été procédé à l’abattage et la destruction de tous les bovins et ovins. Parmi les autres mesures figurent le nettoyage et la désinfection de l’exploitation ainsi que la vaccination des bovins autour du foyer. On notera également l’obligation pour les personnes entrantes et sortantes de l’exploitation de respecter les mesures de biosécurité. 

L’ONSSA a annoncé la fermeture temporaire des lieux de rassemblement des bovins et des ovins dans le périmètre de l’exploitation concernée.  Notons qu’une enquête épidémiologique du cheptel a été lancée au niveau de la zone. Il a été procédé au renforcement de la surveillance sanitaire du cheptel au niveau national. Rappelons que depuis 2014, l’ONSSA réalise de façon régulière des campagnes annuelles de vaccination des bovins contre la fièvre aphteuse.  Ces campagnes ont permis de renforcer l’immunité du cheptel et de maîtriser totalement la maladie au niveau national. En outre et grâce à la stratégie  de lutte adoptée, le Maroc  dispose d’un programme de contrôle officiel de la fièvre aphteuse approuvé par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

La fièvre aphteuse est une maladie contagieuse causée par un virus. Elle touche tous les mammifères bi-ongulés (bovins, ovins, caprins) et se caractérise par l’apparition d’aphtes et d’érosions sur les muqueuses buccales, nasales et mammaires et sur les onglons. Ces lésions entraînent une salivation intense et filante (signe caractéristique de la maladie), des troubles de la mastication, des boiteries et des chutes de production laitière. Les animaux guéris constituent un réservoir de cette maladie en devenant porteurs sains du virus. A noter que la fièvre aphteuse est sans danger pour l’homme. Les spécialistes estiment que le risque de contamination par la consommation de viande infectée est considéré comme nul.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles