Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

ONSSA : 6 foyers de fièvre aphteuse éradiqués

25.01.2019 - 15:02

Une campagne de vaccination de rappel a été lancée

Suite à la propagation de la fièvre aphteuse qui a touché les cheptels bovins dans plusieurs régions de l’Algérie, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) suit de près l’état sanitaire du cheptel national. Les services vétérinaires ont réussi jusqu’à présent à éradiquer les six foyers de la fièvre aphteuse qui ont été découverts depuis le 7 janvier. Des cas avaient été notifiés  dans quatre exploitations dans les provinces de Fquih Ben Saleh et Khouribga, une exploitation à Sidi Bennour ainsi qu’une exploitation isolée à Tanger. Ces cas avaient  été détectés suite à des investigations cliniques et de laboratoire réalisées le 7 janvier sur des bovins ayant présenté des symptômes évocateurs de cette maladie.

L’ONSSA a pris toutes les mesures préventives pour protéger le cheptel national et a renforcé la vigilance à travers tout le territoire national. Ces mesures consistent notamment en l’abattage et la destruction de tous les bovins et ovins des exploitations infectées par l’épidémie, le nettoyage et la désinfection des exploitations, le respect des mesures de biosécurité par les personnes et le matériel entrant et sortant des exploitations. L’Office a aussi procédé au renforcement de la surveillance sanitaire dans les régions touchées et au niveau national, et à la vaccination de tous les bovins autour des foyers de l’épidémie.  Parallèlement, l’Office a lancé, depuis le début de janvier 2019, une campagne de vaccination de rappel de l’ensemble du cheptel bovin national. La première phase a concerné les zones frontalières et les provinces touchées par l’épidémie. Cette campagne a ainsi été généralisée pour vacciner l’ensemble du cheptel national de bovins, indique l‘ONSSA tout en signalant qu’il indemnisera les éleveurs concernés, conformément aux lois en vigueur dans ce domaine. Rappelons à ce sujet   que l’ONSSA avait lancé  du 20 décembre au 28 février 2018 une campagne de vaccination de rappel contre la fièvre aphteuse bovine (sérotype A). Depuis 2014, des campagnes annuelles de vaccination sont menées de manière régulière, ce qui confère au cheptel bovin national un matelas immunitaire satisfaisant. 

Signalons que 6 nouveaux cas de fièvre aphteuse ont été découverts cette semaine en Tunisie dans des cheptels de moutons dans les délégations de Kasserine-sud, Sbiba et Majel Bel Abbès. Deux cas avaient été découverts la semaine dernière à Hassi El Ferid et Kasserine-sud. Des mesures urgentes ont été prises par les autorités sanitaires tunisiennes, notamment le renforcement des campagnes de vaccination. La fièvre aphteuse est une maladie contagieuse causée par un virus. Elle touche tous les mammifères bi-ongulés (bovins, ovins, caprins) et se caractérise par l’apparition d’aphtes et d’érosions sur les muqueuses buccales, nasales et mammaires et sur les onglons. Ces lésions entraînent une salivation intense et filante (signe caractéristique de la maladie), des troubles de la mastication, des boiteries et des chutes de production laitière. Les animaux guéris constituent un réservoir de cette maladie en devenant porteurs sains du virus.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles