Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

«#ana_m3ak» : L’association Sourire de Reda se mobilise contre le suicide des jeunes

07.02.2019 - 18:03

14% des 13-15 ans déclarent avoir fait une tentative de suicide

Au lycée, ils sont 47% à déclarer avoir déjà été victimes d’humiliation, de harcèlement physique ou verbal et 57% se disent avoir déjà assisté à un acte de violence commis envers un camarade.

Il suffit d’un geste, d’une main tendue pour sortir un jeune de son état de souffrance. «#ana_m3ak» est le message de sensibilisation lancé par l’association Sourire de Reda, le 5 février 2019 à Casablanca, à travers une campagne portée par des artistes et des influenceurs. Celle-ci est destinée principalement aux adolescents et à leur entourage.  A l’occasion de la journée nationale de la prévention du suicide des jeunes, l’association a donc dévoilé une vidéo qui sera diffusée dans différents médias et sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser à ce sujet. Reconnaître la souffrance du jeune et l’écouter avec bienveillance, sans crainte, sans jugement, peut soulager et réduire conséquemment le risque d’une tentative, explique l’association. Cette initiative vise à créer un effet boule de neige auprès des proches des jeunes en souffrance.

Ecouter le jeune, le sortir de son isolement et lui permettre de s’exprimer constituent ainsi une première étape de la prévention. «Dans 8 cas sur 10, une personne en grande souffrance va communiquer son mal-être par des messages verbaux directs ou indirects. Il est également important d’observer les changements de comportement soudains ou graduels. Ces signes, qui sont une façon de demander de l’aide, ne sont pas toujours évidents à détecter et pourtant ils constituent des éléments très importants de reconnaissance du désespoir de la personne», selon l’association. En termes de chiffres, l’association a précisé que les derniers chiffres dont elle dispose font état de 1.628 suicides en 2014 au Maroc dont 80% d’hommes.

14% des 13-15 ans déclarent avoir fait une tentative de suicide. Selon un sondage en ligne que Sourire de Reda a effectué entre 2013 et 2018, 85% des jeunes interrogés répondent par l’affirmative à la question «As-tu déjà vécu quelque chose qui t’a fait beaucoup souffrir?».

Par ailleurs, 56% des jeunes en souffrance n’en parlent à personne. Pour ce qui est des violences physiques ou morales au sein de la famille, 63% des mineurs sondés estiment qu’ils ont déjà subi ce genre de sévices. Au lycée, ils sont 47% à déclarer avoir déjà été victimes d’humiliation, de harcèlement physique ou verbal et 57% se disent avoir déjà assisté à un acte de violence commis envers un camarade. Selon le même sondage, 47% des adolescents interrogés affirment qu’ils ont déjà  été violents envers quelqu’un. Quant au harcèlement et aux humiliations sur Internet, 32% des jeunes répondants expliquent qu’ils ont déjà été victimes de ce genre d’agissements. Ce sondage a été effectué auprès de 1.245 jeunes ayant consulté le site de Sourire de Reda. Enfin, 380 jeunes ont pu être aidés grâce au centre d’écoute anonyme «Stop Silence», mis en place par l’association.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles