Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Sécurité routière : Un début d’année difficile

14.03.2019 - 20:02

Le nombre de morts sur les routes en hausse de 15,45% en janvier 2019

Les accidents mortels se sont établis à 250 enregistrant une augmentation de 8,70%.  Il en va de même pour les blessés graves dont le nombre a connu une augmentation de 13,54% en s’établissant à 721.

Après une légère baisse de la mortalité routière en 2018 (-0,40% du nombre de tués), celle-ci repart à la hausse en janvier 2019.  L’analyse des statistiques provisoires du mois de janvier 2019 comparées à celles de janvier 2018 fait ressortir une hausse de 15,45% du nombre des tués qui s’est chiffré à 284. Les chiffres du ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau font état d’une hausse de tous les indicateurs. Ainsi, les accidents mortels se sont établis à 250 enregistrant une augmentation de 8,70%.  Il en va de même pour les blessés graves dont le nombre a connu une augmentation de 13,54% en s’établissant à 721. Les blessés légers ont enregistré la plus forte hausse (+ 24,41 %) en se chiffrant à 10.941. A noter que les accidents de la route sont toujours aussi nombreux. Les statistiques révèlent une hausse de 22,42% des accidents qui se sont élevés à 8.271.  Pour leur part, les accidents non mortels ont bondi de 22,91% en s’établissant à 8.021. Ces chiffres montrent que les accidents de la route ne cessent d’augmenter dans notre pays malgré l’existence d’une stratégie nationale de sécurité routière et les différentes campagnes de sensibilisation menées pour lutter contre ce fléau.

Moins d’accidents mortels en agglomération

En agglomération, on observe une légère hausse des tués (+2,60%) dont le nombre s’est établi à 79. Les accidents mortels ont enregistré une baisse de 3,95% en s’élevant à 73. En revanche, les accidents ont augmenté de 22,25% pour s’établir à 6.050.  Tous les autres indicateurs de l’accidentalité sont en hausse. Les accidents non mortels dont le nombre a atteint 5.977 ont progressé de 22,66%. C’est également le cas pour les blessés légers qui se sont chiffrés à 7613 (+24,82%). Il faut aussi signaler que les blessés graves ont connu une hausse de 7,77% en s’établissant à 333.

Plus de morts sur les routes hors agglomération

Les routes hors agglomération sont les plus meurtrières. Les chiffres du ministère font état de 205 tués en un mois, un chiffre en progression de 21,30% par rapport à janvier 2018. Tous les autres indicateurs sont orientés à la hausse. Le nombre d’accidents s’est établi à 2.221, enregistrant une hausse de 22,91%. Les accidents mortels se sont élevés à 177 (+14,94%).La plus forte progression a été enregistrée du côté des accidents non mortels (+23,65%) . Ceux-ci se sont chiffrés à 2044.  Pour ce qui est des blessés graves et des blessés légers, les chiffres restent toujours aussi élevés. Les statistiques du ministère font état de 388 blessés graves (+19,02 %) et 3.328  blessés légers (+23,49%).

Pour rappel, le nombre des tués en 2018 s’était  chiffré à 3.485 dont 893 piétons (26% de l’ensemble des tués) et 1.175 usagers des 2 et 3 roues (34% de l’ensemble des tués). L’objectif de la stratégie nationale de la sécurité routière qui était de parvenir à une baisse de 4% des tués en 2018 n’a pas été atteint dans la mesure où la mortalité routière avait enregistré une timide baisse de 0,40%. Il faut aussi signaler que les accidents de la route ont été plus nombreux en 2018. Les statistiques avaient révélé une hausse de 6,82% des accidents qui se sont élevés à 96.133. On notera également que les accidents non mortels ont bondi de 7,08% en s’établissant à 93.067.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles