Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Agadir : La police administrative et communale activée

19.04.2019 - 18:01

Elle est composée de 12 personnes

Les premiers éléments de la police administrative et communale ont démarré leurs activités à Agadir et vont sillonner désormais les quatre coins de la ville. Cet organe est constitué de brigades de contrôle dotées de moyens humains et matériels nécessaires.

Le siège de la municipalité d’Agadir a abrité mercredi une cérémonie officielle en présence de Saleh El Malouki, président du conseil municipal d’Agadir, pour lancer et activer ce nouvel organe très attendu, communément appelé police administrative et communale dépendant directement du président du conseil municipal, et qui a été validée par le conseil municipal d’Agadir lors de la session ordinaire du mois d’octobre 2017.

Cette police urbaine et communale composée de 12 éléments est chargée de contrôler les infractions et d’intervenir sur décision du président du conseil municipal en coordination avec les autorités compétentes dans les domaines de la sécurité routière, le stationnement, la circulation, la signalisation, les parkings, l’occupation du domaine public, la prévention et l’hygiène sanitaire, la salubrité, la préservation de l’environnement, et l’urbanisme.

La nouvelle équipe veillera à informer les autorités sécuritaires et le président du conseil communal d’Agadir en cas d’atteinte à la sécurité publique sans pour autant empiéter sur les prérogatives de la Sûreté nationale ou des Forces auxiliaires.

Ces agents revêtus d’un uniforme en noir et vert auront pour mission principale d’établir, de constater les infractions et d’établir des PV, vérifier la conformité des activités. Les contrevenants auront droit à des avertissements, des amendes voire à l’arrêt de l’activité pour les plus récalcitrants.

En effet, selon la charte communale de 2009, le président du conseil communal exerce, de plein droit, les attributions de police administrative communale et les fonctions spéciales reconnues par la législation et la réglementation en vigueur aux pachas et caïds, à l’exclusion des matières qui sont de la compétence de l’autorité administrative locale.

Ce dernier exerce les pouvoirs de police administrative, par voie d’arrêtés réglementaires et de mesures individuelles, portant autorisation, injonction ou interdiction, dans les domaines de l’hygiène, la salubrité et la tranquillité publique et la sûreté des passages.

En effet, d’énormes différences existent entre la police administrative et la police judiciaire, mais certaines confusions demeurent lorsque les mêmes autorités exercent les deux activités au même moment. La première a un caractère préventif avec un objet large, tandis que la deuxième a un caractère répressif avec objet précis et fait partie d’une compétence exclusivement étatique. La police administrative a un pouvoir général qui vise la préservation de la sécurité, la tranquillité et la salubrité publiques.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles