Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Lancement de l’appel de Tétouan pour prévenir le suicide dans le Nord

27.07.2019 - 16:58

Cette initiative vise à rassembler toutes les parties prenantes pour trouver des solutions adéquates à ce fléau 

Les causes derrière cet acte de désespoir restent en grande partie pour les enquêteurs une énigme qui nécessite beaucoup de temps et d’efforts pour être résolues.

Les militants des droits de l’Homme et les autres représentants de la société civile poursuivent leur mobilisation face à la recrudescence inquiétante des cas de suicide dans le Nord. A cet effet, ils viennent de lancer une initiative qu’ils ont baptisée «Appel de Tétouan», dont l’objectif principal est de remédier à cette problématique du suicide. Emis à l’initiative de l’Association «Clarté ambition courage» à travers sa section de Tétouan, l’appel de Tétouan rassemble toutes les parties prenantes en vue de trouver ensemble des solutions adéquates à ce fléau qui s’étend d’une manière surprenante parmi les habitants de la région du Nord.

Les initiateurs de cet appel ont fait part de la gravité de la situation qui nécessite une intervention urgente et efficace de la part des responsables. Selon les données recueillies sur le terrain par l’association à travers sa section de Tétouan, le nombre de cas de suicide atteint, ces derniers temps, des records dans certaines zones de la région, particulièrement à Chefchaouen, Tanger, Tétouan et Ouezzane. En attestent les statistiques relatives à ce fléau, pendant ces derniers 18 mois, qui font part de 62 cas de suicide. Ce fléau touche, selon la même source, beaucoup plus les hommes que les femmes dans cette région. Lors de cette même période 22 femmes sont passées à l’acte contre 40 hommes, tandis que 6 personnes ont été sauvées in extremis. A l’instar des précédents rapports relatifs à ce fléau, ces nouvelles données font ressortir que le nombre de suicides demeure plus élevé en milieu rural.

Ce fléau touche également les mineurs qui dont la plupart des cas n’avaient jamais affiché des idées suicidaires. Les causes derrière cet acte de désespoir restent en grande partie pour les enquêteurs une énigme qui nécessite beaucoup de temps et d’efforts pour être résolues, alors qu’aux yeux des familles ainsi que des voisins et amis, les raisons sont les graves troubles mentaux, les difficultés d’argent ou de trouver un emploi stable, les déceptions amoureuses et les échecs scolaires.    

Il est à rappeler que vu la gravité de la situation, la région a connu, ces derniers temps, une série de journées de sensibilisation à la problématique du suicide. Parmi les plus importantes, celles qui avaient été organisées, en mars dernier, à Chefchaouen, où les autorités ont encouragé l’implication des représentants de la société civile, des centres d’écoute ainsi que des mourchidines et des encadrants religieux dans la lutte contre ce fléau. Cette campagne s’inscrivait dans le cadre d’un important programme mis en place pour mieux prévenir ce mal qui ronge cette province.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles