Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal

22.08.2019 - 16:53
En ce vendredi 16 août, à Béni Mellal, entre 21 et 22 heures, un feu de forêt s’est déclaré sur l’une des montagnes surplombant la ville, non loin de la Kasbah Bel Koush. Des témoins oculaires décrivent d’immenses flammes dont les foyers étaient répartis en trois cercles distincts. Les éléments de la Protection civile ainsi que les autorités ont combattu le feu pendant plusieurs heures, pour enfin en venir à bout. Une mission réussie quasiment au petit matin. 
Huit heures de combat acharné contre un incendie aux conséquences désastreuses pour la flore qui ornait ladite montagne. Une magnifique forêt, un joyau  environnemental qui enchantait les  visiteurs et les randonneurs par ses pins et sapins, entre autres. Le lendemain, tout cela n’était plus qu’un amas de cendres. 
S’il est difficile de déterminer l’origine du déclenchement du feu de forêt, la forme circulaire des trois incendies déclarés, espacés de quelques mètres seulement, pose question. Certains habitants de la ville parlent même d’un incendie volontaire. Rien n’est moins sûr. Par contre, ce qui l’est, c’est à la fois les immenses efforts fournis par les éléments de la Protection civile, loués par plusieurs témoins, mais aussi le fait qu’en cette période de l’année, où le thermomètre est tout près d’exploser, tant les températures dépassent allègrement les 40 degrés, il suffit d’un bout de verre pour déclencher un incendie. Sauf que voilà, l’incendie en question s’est déclenché la nuit, donc l’hypothèse d’un incendie involontaire paraît peu probable, quand bien même il faisait plus de 33 degrés vendredi soir.  
En tout cas, ce malheureux évènement doit être considéré comme un rappel. Une mise en garde, à l’instar de celui qui avait ravagé, au début de l’été, la forêt d’Aïn Lahcen, sur la route reliant Tétouan à Tanger. Du coup, voici quelques conseils pour vous éviter d’être involontairement à l’origine du déclenchement d’un feu de forêt. 
Tout d’abord et sans surprise, il est recommandé de ne pas fumer en forêt, dans les bois, ni à proximité. Et surtout ne pas jeter vos mégots par la vitre de la voiture. Ensuite, s’agissant des barbecues, il est recommandé de tout simplement les éviter, quand bien même vous pensez être à distance raisonnable de la forêt. En sus, il convient de souligner l’importance de respecter les interdictions d’accès dans certains massifs boisés en période de risques comme le vent et la sécheresse. 
Dans le cas où vous êtes témoin d’un départ de feu, il faut éviter de paniquer et penser avant tout à appeler les pompiers. Si possible, essayez d’éteindre le feu naissant avec de la terre, du sable ou de l’eau. Par contre, attention : battre le feu avec des branchages peut conduire à sa propagation. Néanmoins, la meilleure des solutions est d’appeler les pompiers en composant le 150. C’est justement ce qui a permis à l’incendie relaté dans cet article de ne pas se répandre grâce à l’intervention des éléments de la Protection civile. Un habitant de la ville nous a expliqué que c’était une chance que le feu ait été visible, car s’il avait eu lieu sur l’autre versant de la montagne, il aurait été plus difficile à repérer et donc cela aurait retardé l’intervention des pompiers. 

 

» Source de l'article: liberation

Autres articles