Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Enrichissement culturel et humain des Marocains du Monde : La préservation de l’identité marocaine, un enjeu de taille

23.08.2019 - 11:56

Des efforts ont été consentis en vue de préserver la marocanité de la communauté établie à l’étranger et son attachement au pays. De même, un grand intérêt a été porté à l’enrichissement culturel et humain des Marocains du Monde.

Le renforcement identitaire et culturel des Marocains du Monde est l’un des premiers enjeux de l’immigration. Des efforts ont été consentis en vue de préserver la marocanité de la communauté établie à l’étranger et son attachement au pays. De même, un grand intérêt a été porté à l’enrichissement culturel et humain des Marocains du Monde. La préservation de l’identité marocaine passe en premier par l’apprentissage des langues maternelles, en l’occurrence l’arabe et l’amazigh. Le Maroc a dans ce sens conclu des partenariats avec un bon nombre de pays d’accueil et ce au profit de 400.000 enfants issus de la diaspora en âge de scolarité. De ce fait, 576 enseignants sont mobilisés dans les différents pays d’accueil, dont 78% en France et en Belgique, ciblant ainsi 70.000 bénéficiaires. En 2013, la Fondation Hassan II pour les MRE a lancé un programme d’apprentissage de langue arabe et de culture marocaine à travers la plateforme e-madrassa. Rappelons que la tutelle a procédé sur les dix dernières années à la distribution de 557.675 livres scolaires marocains au profit de 150.000 enfants. Ces manuels ont été distribués en partenariat avec les associations de la société civile des Marocains du Monde. A cela s’ajoute la distribution de 143.000 livres scolaires de la part de la Fondation Hassan II pour les MRE.

L’art joue pour sa part un rôle important dans la promotion de la culture marocaine hors frontières. En 2018, une démarche innovante a vu le jour. Il a été procédé à l’organisation de tournées théâtrales dans les pays d’accueil. Une enveloppe de 24,72 millions de dirhams a été débloquée pour financer la réalisation de 260 spectacles théâtraux en arabe dialectal et 51 autres en langue amazighe. Compte tenu du succès récolté, cette expérience a été renouvelée en 2019 avec la reprogrammation des pièces reproduites en 2018 dans de nouveaux pays n’étant pas inclus dans la première tournée. Parmi les actions engagées figure également la création de centres culturels dans les pays d’accueil. Il a été procédé dans ce sens à la création de «Dar Al Maghrib» à Montréal au Canada ainsi qu’un centre culturel à Amsterdam. Les travaux sont actuellement en cours pour la construction d’un autre centre culturel marocain à Paris. En vue de promouvoir la culture de la coexistence, le Maroc a construit à Bruxelles un centre culturel marocco-flamand cofinancé avec le gouvernement flamand. Le Maroc a par ailleurs misé gros sur les universités des jeunes renforçant ainsi les liens entre la nouvelle génération de MRE et la mère patrie.

Cinq universités sont organisées tout au long de l’année avec une moyenne de 600 bénéficiaires par an. De même, le Maroc met à la disposition des jeunes MRE des colonies de vacances et visites culturelles permettant ainsi à 300 bénéficiaires de découvrir de près le Maroc et son patrimoine culturel. La mobilisation de compétences fait également partie des piliers de la vision portant sur la préservation de l’identité des Marocains du Monde. C’est dans cette optique qu’a été tenu un bon nombre de forums et de rencontres au profit de talents marocains opérant dans des secteurs stratégiques. La proximité avec les Marocains du Monde est également renforcée par la simplification des procédures administratives et l’appui social, notamment au profit des MRE vivant dans des situations précaires. Ainsi, environ 4.934 dépouilles de Marocains résidant à l’étranger ont été rapatriées depuis 2010 à ce jour nécessitant ainsi une enveloppe globale d’environ 197 millions de dirhams. Aussi 25 partenariats ont été conclus avec des bureaux d’avocats dans différents pays d’accueil d’un budget global de 3 millions de dirhams. La même enveloppe est également débloquée pour le soutien scolaire, destinée aux MRE nécessiteux dans certains pays africains.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles