Revue de presse des principaux journaux Marocains

Social

Les AREF appelées à garantir l’inscription des enfants en situation de handicap

23.09.2019 - 14:56

Le ministère lancera une campagne de sensibilisation pour une meilleure intégration à l’école

80.000 élèves en situation de handicap sont scolarisés dans les classes ordinaires et environ 8.000 dans les classes intégrées.

Garantir à tous les enfants en situation de handicap le droit à l’éducation, tel est l’objectif fixé par le ministère de l’éducation nationale à travers le programme national de l’éducation inclusive qui, rappelons-le, avait officiellement été lancé le 26 juin dernier. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan, une note ministérielle en date du 17 septembre 2019 a été adressée aux Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF), aux directeurs régionaux et aux chefs d’établissements, pour donner le droit aux parents d’élèves porteurs d’un handicap à inscrire leurs  enfants dans les établissements proches de leur  domicile et à entreprendre toutes les dispositions nécessaires à l’inclusion scolaire.

Cela dit, les conditions de scolarisation d’un élève en situation de handicap dépendent de la nature et de la gravité de son handicap. Ainsi, les enfants ayant un handicap grave qui nécessite une assistance spécialisée doivent être placés dans des centres spécialisés. C’est le cas par exemple d’un enfant ayant plusieurs handicaps (surdité et mutisme) ou d’un enfant ayant un handicap mental important qui nécessite un apprentissage adapté. 

Ainsi, la typologie et le degré de gravité de l’handicap détermineront si oui ou non l’enfant est en mesure d’intégrer une classe ordinaire.  Se pose aussi le problème de la disponibilité des places dans l’établissement scolaire. De nombreux témoignages de parents d’élèves en situation de handicap alertent sur les difficultés majeures rencontrées pour obtenir une place dans un établissement  scolaire. A travers ce programme national, le ministère s’est donné pour objectif d’atteindre un taux de couverture   des établissements scolaires de 20% au cours de l’année scolaire 2019-2020 et 100% à l’horizon 2027-2028.  Les efforts déployés par la tutelle avaient permis jusque-là  de réaliser un taux de couverture de 10%.

Rappelons que selon les chiffres du ministère, 80.000 élèves en situation de handicap sont scolarisés dans les classes ordinaires et environ 8.000 dans les classes intégrées (700 classes) dont 37% sont des filles. Il faut aussi signaler que 500 enseignants et 159 assistants travaillent dans ces classes. Par ailleurs, il est important de signaler que le ministère lancera prochainement une campagne nationale  pour sensibiliser le grand public aux mesures qui ont été prises par le gouvernement et pour permettre une meilleure intégration  des personnes en situation de handicap dans les classes ordinaires.

Pour une éducation inclusive de qualité au profit des enfants en situation de handicap, des efforts ont été menés par le ministère sur le plan pédagogique avec l’élaboration d’un  nouveau cadre curriculaire et ce avec l’appui technique de l’Unicef. Il inclut un référentiel des compétences spécifiques à ces enfants, ainsi que l’élaboration d’un kit de formation initiale et continue. Une adaptation des sujets des examens certifiants dans les trois cycles scolaires et des  conditions d’examen et de correction au profit des élèves en situation de handicap ont également été adoptées.

Il faut également noter qu’un ensemble de mesures et de dispositifs a été mis en œuvre, tels que l’accompagnement individuel et pédagogique de l’enfant en situation de handicap, le développement d’une application pour l’amélioration de la lecture chez les enfants sourds à l’âge précoce, l’assistance à la production des aides et outils éducatifs dans la langue des signes, ainsi que la préparation du projet du cadre référentiel national pour l’adéquation du système de l’orientation scolaire et professionnelle.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles