Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Marathon international de Marrakech : Les athlètes marocains survolent la compétition

03.02.2020 - 18:50

La 31è édition du marathon et semi-marathon Internationaux de Marrakech a connu la participation de plus de 14.000 athlètes professionnels et amateurs, dont 75 top runners.

Souvent dominée par les Kenyans et les Ethiopiens, la 31ème édition du Marathon international de Marrakech a été remportée par l’athlète marocain Hicham Laqouahi.

Ce dernier a parcouru la distance de 42,097 km en 2h 06mn 32sec, battant ainsi le record de la discipline qui était depuis 2013 à l’actif de l’athlète kényan Stephan Tum (2h06mn35s). La deuxième position est revenue au Kenyan Jacob Kendagor (2h 07mn 16s), suivi de l’Ethiopien Feleke Wondouser (2h 07mn 32s).

Dans la catégorie dames, c’est l’Ethiopienne Negeri Hawi Alemu qui a remporté le titre en finissant la course en 2h 27mn 56s.

Belle performance pour l’athlète marocaine Souad Kanbouchia qui a glané la deuxième position avec un chrono de 2h 28 mn 07s, suivie de l’athlète éthiopienne Bere Asayech Ayalew, avec un chrono de 2h 28mn 20s.

Dans l’épreuve du semi-marathon hommes, les athlètes marocains ont dominé la course en occupant, haut la main, les trois premières marches du podium.

Ainsi Mohamed Reda El Aaraby a remporté le titre en achevant l’épreuve avec un chrono de 1h 01mn 25s, suivi respectivement de ses compatriotes Omar Ait Chitachen (1h 01mn 52s) et Hamid El Janati (1h 01mn 58s).

Dans la catégorie dames, la domination a été aussi 100% marocaine. Ainsi, la première place a été occupée par Oumaima Saoud (1h 11mn 20s), suivie de ses compatriotes Kaoutar Farkoussi (1h 11mn 25s) et Hajjiba Hassnaoui (1h 12mn 13s).

Dans une déclaration à la presse au terme de ce rendez-vous sportif d’envergure internationale, le vainqueur de cette édition, Hicham Laqouahi, s’est dit très fier et heureux d’avoir battu le record de Marathon de Marrakech et son record personnel.

«Cette performance est le fruit de longs et durs entraînements tout au long de cette année», a ajouté ce natif de Marrakech et sociétaire du club d’Achbal Marrakech d’athlétisme, mettant en relief l’excellente qualité du circuit ainsi que la bonne organisation de cet événement.

Dans une déclaration similaire, le vainqueur du semi-marathon hommes, Mohamed Reda El Aaraby, s’est félicité d’avoir réussi à réaliser «le minima qui lui permet de participer aux Jeux olympiques de Tokyo», émettant le vœu d’être en mesure de bien représenter le Maroc lors de cette grande manifestation sportive internationale.

Quant au directeur de cette manifestation sportive, Mohamed Knidiri, il a souligné que cette 31è édition a été une réussite sur tous les plans, puisqu’on a dépassé le nombre de 14.000 participants, qui sont issus de 70 nationalités, faisant savoir que 50% des participants sont étrangers au marathon, alors que 30 % sont étrangers au semi-marathon.

Et de rappeler qu’un changement a été opéré cette année au niveau du circuit pour le rendre plus rapide et propice aux performances, tout en veillant à offrir aux sportifs ainsi qu’aux innombrables visiteurs les paysages les plus emblématiques de cette ville impériale.

Organisée par l’association le Grand Atlas, la 31è édition du marathon et semi-marathon Internationaux de Marrakech a connu la participation de plus de 14.000 athlètes professionnels et amateurs, dont 75 top runners.

Outre le marathon et le semi-marathon, le programme de cette manifestation a comporté aussi une course de 3,5 km organisée la veille de cette 31è édition, au profit des enfants scolarisés âgés de 10 à 13 ans, en vue de faire aimer l’effort physique à ces jeunes, qui constituent une pépinière d’athlètes et de futurs sportifs, et de leur permettre de rencontrer leurs idoles sportives nationales, de découvrir le cadre d’une compétition internationale et le dépassement de soi, et de partager des moments de plaisir entre eux et avec les top runners.

Devenu une manifestation athlétique majeure et d’envergure internationale, ce marathon s’est érigé en une école de promotion et de lancement de grandes stars de cette discipline qui ont marqué la scène internationale, et des athlètes marocains en particulier, à l’instar de Abdelkader El Mouaziz qui a détenu le record du Marathon de Marrakech de 1999 à 2012 (2h 08min 15s) et remporté à deux reprises le Marathon de Londres (1999 et 2001) et celui de New York en 2000, Aderrahim Goumri qui détenait la meilleure performance marocaine (2h 05min 30s) de 2002 à 2009 et Jaouad Gharib, double champion du monde ayant réalisé 2h 05min 27s à Londres en 2009 et tant d’autres performances.

Cet événement sportif a également reçu le label lui permettant d’être qualifiant pour le Championnat du monde qui a eu lieu en août 2015 à Pékin, et sera ainsi qualifiant pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles