Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Éliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo

28.02.2020 - 19:52

Les champions qui ont décroché leur ticket pour les JO sont âgés de moins de 20 ans, ce qui augure d’un bel avenir.

Discipline née en Corée du Sud, le taekwondo est de plus en plus populaire en Afrique en général et au Maroc en particulier. Certes, ce n’est pas comme le football. Mais un nombre croissant de pratiquants s’adonne volontiers à cet art martial devenu olympique en 2000 à Sydney.

Et la représentation marocaine pour les prochains Jeux olympiques prévus à Tokyo est bel et bien assurée. En effet, trois Marocains sur quatre ont validé leur billet  pour les JO-2020, au terme des éliminatoires africaines de taekwondo, disputées du 22 au 24 février au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat.

Ainsi, Oumaima El Bouchti (-49kg), Achraf Mahboubi (-80kg) et Nada Laâraj (-57) ont décroché le précieux sésame pour les JO qui se tiendront l’été prochain à Tokyo, tandis qu’Omar Lakhal a raté le coche en demi-finale de la catégorie des moins de 58 kg.

Dans une déclaration à la MAP au terme de ces épreuves, le président de la Fédération royale marocaine de taekwondo, Driss Hilali, s’est dit très satisfait de la qualification des trois Marocains, notant que Omar Lakhal aurait pu décrocher la qualification si ce n’était la pression mentale qu’il a subie lors du combat. M. Hilali a fait observer que les champions qui ont décroché leur ticket pour les JO sont âgés de moins de 20 ans, ce qui augure d’un bel avenir, notant qu’ils figurent parmi les 20 meilleurs taekwondoïstes du monde dans leurs catégories respectives puisque Nada Laâraj pointe à la 17è position au classement mondial, Achraf Mahboubi à la 18è et Oumaima El Bouchti à la 21è.

Les résultats obtenus dans ces éliminatoires prouvent les bons choix du comité technique qui a réussi à sélectionner les meilleurs éléments, a affirmé M. Hilali, mettant en avant le rôle crucial du sélectionneur national David Sikot. Le président de la fédération a relevé que les Marocains ont concouru pour se qualifier avec des champions de renommée internationale soulignant l’importance de poursuivre le travail entamé afin de réaliser de bons résultats en 2020 et également en 2024.

M. Hilali a salué le rôle du département de la jeunesse et des sports, du Comité national olympique, des entraîneurs nationaux, du public marocain qui a apporté un soutien inconditionnel aux Marocains, et à tous ceux qui ont contribué à cette victoire.

Lors de ces éliminatoires de taekwondo, le Maroc était représenté par Omar Lakhal (58 kg), Achraf Mahboobi (-80 kg), Nada Laaraj (-57 kg), Oumaima El Bouchti (-49 kg), alors que dans le para-taekwondo, dont les épreuves ont débuté lundi, Rachid Ismaîli (K43 +75 kg), Mohamed Atif (K44 -75 kg), Soukaina Sabbar (K44 -58 kg) et Rajae Akermach (K44 -75 kg) représenteront le Royaume.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles