Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Le dernier carré de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération officiellement ajourné

17.04.2020 - 18:45
Ce qui relevait il y a quelques jours de la spéculation, prend désormais le caractère de l’officiel. La Confédération africaine de football (CAF) vient de trancher samedi, en annonçant le report à une date ultérieure des demi-finales de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération, rencontres prévues initialement au courant de la première dizaine du mois de mai prochain.
L’instance continentale a émis un communiqué dans lequel elle a fait savoir qu’ «à la lumière des préoccupations croissantes autour de la nature évolutive de la COVID-19 et avec l’instauration du confinement dans la plupart des pays, le Comité d’urgence de la CAF a décidé de reporter les matches », ajoutant par là même qu’«un nouveau calendrier sera annoncé en temps voulu».
Bien avant la prise de la décision d’ajournement, qui se veut d’ailleurs la plus logique, il se laissait entendre qu’une solution devait concerner la tenue du dernier carré de la Ligue des champions, consistant à disputer ce tour en un seul match sur terrain neutre au nouveau stade de Douala au Cameroun. Néanmoins, cette option a été écartée dans la mesure où l’édition 2020 de la C1 africaine offre un plateau relevé avec la présence de quatre clubs qui ont les plus fortes assises populaires. Du côté marocain, le WAC et le Raja et un public qui se compte par millions, ce qui en est de même pour les deux représentants du football égyptien, Al Ahly et le Zamalek.
Autrement dit, l’option de faire jouer les demi-finales loin de Casablanca et du Caire serait un gâchis pour la CAF qui a décroché le bingo avec ces quatre grosses écuries qui, grâce à leurs publics, bénéficieront d’un grand intérêt médiatique, susceptible de redonner davantage d’aura à la plus prestigieuse des compétitions interclubs dans le continent.
A noter que le Raja et le Wydad accueilleront respectivement à l’aller le Zamalek et Al Ahly, avant d’aller croiser le fer au retour avec ces deux sacrées pointures au stade national du Caire. Quant à la Coupe de la Confédération, la première affiche sera 100% marocaine avec HUSA-RSB, alors que la seconde mettra aux prises l’équipe égyptienne de Pyramids avec son homologue guinéenne de Horoya Conakry.
Par ailleurs, il y a lieu de souligner que pour ce qui est de la CAN 2021, le président de la CAF, Ahmad Ahmad, pense que cet évènement aura bel et bien lieu de la période allant du 9 janvier au 6 février 2021. Les dirigeants de la CAF restent confiants malgré le report de deux journées de matches de qualification qui devaient être disputées le mois dernier. Un ajournement qui n’affecte pas outre mesure la programmation des éliminatoires au regard du secrétaire général de la CAF, le Marocain Abdelmounaïm Bah, qui avait affirmé que «nous avons encore 4 journées de qualification à jouer.  Nous pouvons les jouer 2 par 2. Nous avons besoin de 2 fenêtres internationales. Nous en avons 4 à notre disposition : juin, septembre, octobre, novembre. A ce stade, tout est possible. Si nous pouvons jouer les journées 3 et 4 en juin, nous les jouerons sinon nous les disputerons en septembre ou octobre et nous jouerons les journées 5 et 6 en novembre. »
En ce qui concerne le CHAN, tournoi lors duquel le Maroc, tenant du titre, évoluera au tour inaugural aux côtés des sélections du Rwanda, du Togo et d’Ouganda, l’instance africaine garde l’espoir de voir cet évènement se tenir au courant de cette année. Pour M.Bah « on ne prendra aucun risque. On ne jouera que dans les meilleures conditions » et ça sera au Cameroun.
A signaler en dernier lieu que l’ajournement a touché également les éliminatoires de la Coupe du monde féminine FIFA U17 dont les phases finales devraient se dérouler, en principe, cette année en Inde. L’équipe nationale avait entamé sa campagne du bon pied après s’être imposée en déplacement sur le Botswana et elle était bien partie pour franchir ce cap et continuer l’aventure dans l’espoir d’obtenir l’un des trois billets du Mondial indien. 
» Source de l'article: liberation

Autres articles