Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Botola Pro D1 : Clôture de la mise à jour de la 23ème journée avec deux matchs chocs

17.09.2020 - 20:58

Ce soir, deux matchs figurent au programme de la mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1.

Le premier mettra aux prises l’Ittihad de Tanger à l’AS FAR. En dépit de leurs positions et un écart de points considérable, la rencontre est loin d’être pliée d’avance.
Si les militaires ont pu lors du match aller battre leur adversaire du soir à plate couture sur le score sans appel de 4 buts à 1, il n’en demeure pas moins que les chevaliers du Boughaz, ayant repris du poil de la bête, semblent être les plus proches de la victoire, d’autant plus que ce match se déroulera dans leur jardin.
Le coach Pedro Ben Ali a réussi à empocher 7 unités sur 9 possibles durant les trois derniers matchs. L’ambition est d’enrichir l’escarcelle avec de nouveaux points susceptibles d’extirper son équipe de la zone de turbulence.

Du côté de l’AS FAR, il n’est plus question de se contenter du partage de points. Avec cinq matchs nuls consécutifs, les fans du club s’impatientent de voir leur équipe triompher à nouveau.
Juste après cette rencontre, c’est au tour du Wydad et du Raja Béni Mellal de monter sur scène.
Après avoir officialisé le départ de Juan Carlos Garrido qui intervient après le match nul concédé (1-1) face à l’AS FAR qui le laisse à 4 points du leader, le Raja Casablanca, le Wydad a décidé de confier la direction technique à Miguel Gamondi et qui sera secondé par Moussa Ndaw puisqu’il ne pourra être présent sur le banc en raison du règlement qui interdit à un technicien de coacher deux clubs au cours de la même saison.
Il s’agit donc du premier test grandeur nature pour le technicien argentin qui jouit de grandes prérogatives.
Face à la lanterne rouge, tout porte à croire que les Rouges n’auront pas trop de mal à remporter la partie. Cependant, il est à noter qu’aucun des Mouloudia Oujda, Difaâ El Jadida et le FUS de Rabat n’ont pu l’intimider.
Le RBM possède certes d’infimes chances d’échapper à la relégation, mais au football il n’y a que la réalité du terrain qui compte.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles