Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Deux chocs maroco-égyptiens de haute intensité

16.10.2020 - 13:09

Demi-finales aller de la Ligue des champions d’Afrique

Après l’incroyable finish de la Botola Pro D1 qui a vu le Wydad et le Raja se disputer le titre jusqu’à la dernière minute, les passionnés du ballon rond national auront l’occasion de voir les deux frères ennemis prendre part à la Ligue des champions d’Afrique.
En effet, la prestigieuse compétition africaine fera son retour dès le 17 octobre, lorsque le Wydad accueillera Al Ahly égyptien, tandis que le Raja affrontera le Zamalek le lendemain pour le compte de la phase aller des demi-finales.
Gonflés à bloc après leur sacre au niveau du championnat national, les Verts disputeront la manche aller avec un moral au beau fixe. Tout porte à croire que le vent tournera en leur faveur après les belles prestations et la cohésion qui se fait ressentir entre les joueurs au fur et à mesure des rencontres.

D’ailleurs, des quatre clubs encore en lice, seul le Raja a gardé la confiance en la personne de Jamal Sellami. Les trois autres équipes ont toutes opté pour du changement au niveau de la direction technique.
Cette stratégie est un gage de réussite sur lequel compte grandement le club pour venir à bout de l’ogre égyptien, le Zamalek SC.
La délégation de ce dernier ainsi que celle d’Al Ahly ont atterri dans la soirée du mardi 13 octobre à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca.
Le Raja dont l’infirmerie a reçu plusieurs patients dernièrement redouble d’effort pour pouvoir soigner l’ensemble des joueurs avant le jour décisif. Si Abderrahim Chakir, Abdeljalil Jbira et Omar Boutaib ne seront pas de la partie, les doutes planent sur la participation de Sanad Al Warfali.

De leur côté, le Zamalek serait quasiment au complet. L’international tunisien, Ferjani Sassi, qui a décidé de s’auto-confiner pendant cinq jours après avoir été en contact avec un cas positif à la Covid-19, serait au rendez-vous.
«En respect du protocole sanitaire mis en place par mon pays, j’ai décidé de me mettre en confinement sanitaire pendant 5 jours car j’ai été en contact direct avec un cas positif et tout ce qui est véhiculé sur mon état de santé n’est que des rumeurs», a écrit le milieu de terrain tunisien sur son compte Twitter.
Le Wydad s’apprête, lui, à croiser le fer avec Al Ahly. Et c’est loin du tumulte et de l’agitation de la capitale économique et précisément à El Jadida qu’il a décidé de préparer sereinement la demi-finale.

Le Wydad affrontera Al Ahly avec une liste africaine qui est passée de 30 à 21 joueurs en raison de différents facteurs, notamment le départ de plusieurs éléments à l’instar de Adil Rhili, Amine Tighazoui, Joël Madondo. Aussi, la liste a été réduite à cause des blessures de Achraf Dari et Michel Babatundé qui ne se sont pas totalement remis.
L’adversaire égyptien n’est pas mieux loti. Le nouvel entraîneur d’Al Ahly d’Égypte, le Sud-Africain, Pitso Mosimane, a fait part de ses inquiétudes à la suite des blessures au sein de l’équipe, notamment celle du gardien titulaire de l’équipe Mohamed El-Shennawi.

À cela s’ajoutent les blessures de plusieurs joueurs clés comme les défenseurs Rami Rabia, Saad Samir, Mahmoud Metwalli et les milieux de terrain Mohamed Mahmoud et Karim Walid.
Après cette manche aller, les matchs retour seront respectivement joués les 23 et 24 du même mois.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles