Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Le monde du sport en deuil: Diego Maradona, une étoile s’est éteinte

25.11.2020 - 22:15

La légende du football argentin Diego Maradona a rendu l’âme, mercredi à Buenos Aires, à l’âge de 60 ans, des suites d’un arrêt cardiaque, laissant le monde du football sous le choc.

L’un des plus grands joueurs de l’histoire, l’emblématique numéro 10 a réussi avec sa sélection ce que nombreuses autres stars n’ont pas pu réaliser, à l’image de Lionel Messi et autres.
Champion du monde en 1986, il a perdu en finale du mondial 1990 contre l’Allemagne de l’Ouest.
Confronté tout au long de sa vie à de nombreux problèmes de santé, Maradona était un dribbleur époustouflant, capable de mettre à genou les plus solides défenses.

Son but face à l’Angleterre en quart de finale du Mondial 1986 avec la célèbre « Main de Dieu » et l’autre réalisation signée après avoir terrassé toute la défense adverse resteront dans les annales du ballon rond mondial.
En club, il a remporté plusieurs trophées avec le FC Barcelone et surtout avec Naples, qu’il a conduit au titre de champion d’Italie à deux reprises, en 1987 et en 1990. Il a également défendu les couleurs de Argentinos Juniors, Boca Juniors, Séville ou encore les Newell’s Old Boys.
Son décès a suscité des réactions de toutes parts, toutes unanimes à saluer la mémoire de ce génie hors pair.
« C’est notre passé qui s’en va » avec le décès de la légende Diego Maradona mercredi, a réagi Michel Platini, rival de l’Argentin dans les années 80 dans le Championnat italien.

« Je suis très triste. Je suis nostalgique d’une époque qui était belle… Sont partis Cruyff, Di Stefano, Puskas, pleins de grands joueurs qui ont marqué ma jeunesse. Diego a marqué ma vie », a déclaré l’ancien N.10 de l’équipe de France et de la Juventus.
« Quelle triste nouvelle. J’ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende. Il y a beaucoup à dire, mais pour l’heure, que Dieu donne de la force à ses proches. J’espère qu’un jour nous pourrons jouer ensemble au ciel », a écrit de son côté Pelé.
Pour sa part, Thomas Bach, président du Comité international olympique a tweeté : »Adieu à un grand. Tu étais une âme troublée, mais tu as ravi le monde entier avec tes talents uniques de footballeur. Repose en paix. »

Quant à l’ancien président de la Fifa, Sepp Blatter, il a qualifié de « triste » la disparition d’un des tout meilleurs joueurs de football de notre époque. « Il a marqué la Coupe du monde au Mexique avec la victoire argentine et la main de Dieu, qu’il vient de retrouver. »
Son ancien club italien de SSC Naples a pour sa part écrit « quels mots pouvons-nous utiliser pour exprimer une douleur comme celle que nous ressentons? Pour le moment, c’est le temps des larmes, puis viendra celui des mots. »

Par ailleurs, une minute de silence sera observée mercredi et jeudi soir avant « tous les matches » de Ligue des Champions et de Ligue Europa, en hommage à Diego Maradona.
L’Argentin avait pris part en 2016 à un match gala organisé à Laâyoune, à l’occasion du 41è anniversaire de la Marche Verte, aux côtés d’autres légendes du ballon rond mondial.

Ce match de gala, initié par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), avait connu la participation également du Ghanéen Abedi Pelé, du Libérien George Weah, de l’Italien Alexandro Altobelli, du Brésilien Rivaldo, du gardien colombien René Higuita, de l’Espagnol Michel Salgado, ainsi que d’autres noms qui ont marqué de leur empreinte le football africain et mondial.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles