Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Finale du CHAN 2021: Déclarations d’avant match

06.02.2021 - 22:03

Voici les déclarations de l’entraîneur de l’équipe nationale des joueurs locaux, Lhoucine Ammouta et du sélectionneur de l’équipe malienne, Nouhoum Diané, lors d’une conférence de presse tenue samedi, avant la finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui opposera dimanche les deux équipes au stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé. 

Lhoucine Ammouta a souligné que les éléments nationaux sont déterminés à obtenir un résultat positif devant la sélection malienne, soulignant que la victoire dans cette finale dépendra de l’efficacité de la ligne offensive qui devra créer et traduire les occasions de buts et ainsi répondre aux aspirations des supporters marocains. Il a ajouté que les joueurs de l’équipe nationale sont conscients de la responsabilité qui leur incombe face à la sélection malienne qui dispose d’un groupe solide et d’une défense exemplaire, rappelant à cet égard que le Mali n’a encaissé qu’un seul but lors des matches précédents.

Il a indiqué que l’équipe malienne favorise les contre-attaques, qui constitueront une menace à prendre en compte par la défense marocaine, soulignant que les éléments nationaux sont appelés à maintenir leur état de forme physique et psychologique, à être généreux en terme d’effort et à équilibrer la défense et l’attaque pour contrôler le cours du jeu.

Pour sa part, l’entraîneur du Mali, Nouhoum Diané, a indiqué que ses joueurs sont déterminés à remporter la confrontation face au Maroc, « un grand pays de football », ajoutant que c’est un match qu’il a bien préparé avec son staff.

L’équipe malienne doit prouver qu’elle est digne de jouer cette compétition, a souligné Diané, ajoutant que le Mali a toutes les chances pour remporter le titre africain.

« Le Mali a eu des matchs difficiles », a-t-il rappelé, estimant que « le Maroc est favori, mais on ne sait jamais comment les choses vont se passer lors d’un match qui reste ouvert sur tous les pronostics ».

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles