Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Le retour de Taoussi

06.03.2014 - 13:30

Depuis qu’il fut limogé de la direction de l’équipe nationale, Taoussi avait pris la ferme détermination de ne plus parler à la presse ! Son boycott des conférences de presse au niveau des rencontres des FAR, avait soulevé le tollé des journalistes de la capitale et des autres villes du Royaume !
Taoussi jugeait qu’il était visé et ne tolerait nullement qu’il soit une cible et décida de s’éclipser, d’autant plus que les résultats au niveau des FAR n’étaient pas fameux, ce qui lui a complètement compliqué la tâche.
Aujourd’hui que les FAR viennent de mettre un terme à leurs mauvais résultats, s’octroyant une certaine bouffée (une dégringolade est toujours possible, il ne faut jamais crier victoire aussi vite !!!), voilà donc que Taoussi nous ressort de nouveau pour donner libre court à sa longue langue pour tirer sur tout ce qui bouge, allant même jusqu’à accuser des fédéraux, des « samsaras » et même de vétérans journalistes de vouloir lui imposer des joueurs pour l’équipe nationale et c’est ainsi qu’il n’a pas pu mieux gérer son « merveilleux » travail, perturbé par les interventions répétées de ces messieurs alors que, selon lui, s’il était resté, il aurait réalisé un parcours formidable à la tête des Lions de l’Atlas… Malheureux de la part de quelqu’un qui n’a jamais su comprendre où s’arrêtent ses prérogatives et qui ne fait des sorties spectaculaires que lorsqu’il est en position de vainqueur, pour nous taper de nouveau dans les oreilles avec ses « extraordinaires » aptitudes technico-tactiques, qui ont permis aux FAR de sortir de leur marasme et qu’il est maintenant sûr de se positionner avec le peloton de tête de la Botola car « il vient de faire confiance aux jeunes », alors que tout le travail consenti revient de prime abord à Dahhane qui a toujours privilégié de compter sur les éléments des Espoirs et de l’Ecole des FAR (preuve à l’appui) !!!
Il serait actuellement plus prudent pour Taoussi de retourner dans son silence et de laisser les choses prendre leur cour sans tambours ni gouals, ce qui serait avantageux pour lui, pour les FAR…et même pour nous autres journalistes. Merci et pas pour bientôt…

» Source de l'article: lopinion

Autres articles