Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Le Complexe du WAC mis à sac Joueurs et staff technique sauvagement agressés

22.03.2014 - 13:55
A quelque chose malheur est bon, se dit-on, l’élimination précoce de nos représentants, l’ASFAR, le RCA et le MAS en compétitions africaines fait que ce bon vieux championnat s’en voit moins chamboulé de par d’autres rencontres à mettre à jour. Sept rencontres sur huit auront donc lieu, du fait de l’assiduité doukkalie qui échappe au marasme continental, c’est un DHJ-OCK qui s’en voit donc reporté à d’autres calendes fédérales. Cela étant, le programme paraît, au regard de l’affiche du jour en baisser de rideau de cette vingt-deuxième journée, dimanche à 18 heures trente à Agadir et qui mettra aux prises le HUSA au MAT, peu emballant.
Mais, que l’on ne s’y trompe pas ! Et bien que les Soussis, quatrièmes, tenteront de mettre fin à l’insolente domination d’un leader incontesté, le MAT et de relancer cette Botola Elite 1 qui n’en finit pas de ronronner à l’ennui au profit des Nordistes, la journée pourrait nous valoir de bien belles empoignades à l’image d’ASS-RCA où l’un, cherchant à échapper aux affres de la zone rouge, tentera de mettre fin à l’appétit retrouvé d’un champion dénudé de tout et qui n’a d’autres ambitions ici-bled, que de défendre son titre.
Le RCA qui est dans une forme sublime à en faire pâlir plus d’un semble bien être parti pour refaire le chemin perdu. L’ASS qui se cherche toujours en est prévenue. Cela vaut le détour dimanche sur la rive nord du Bouregreg d’autant plus qu’aucun match n’est prévu à Rabat. Attention toutefois au hooliganisme.
Et à propos, que dire aussi de ce WAC-OCS après que le complexe Benjelloun ait été saccagé jeudi et surtout pris d’assaut par des voyous armés qui au nom du WAC, s’en sont pris aux membres de l’équipe du WAC en taguant leurs véhicules, cassant les pare-brise et dérobant les téléphones des joueurs ? Inadmissible ! Des vauriens de la sorte ne doivent plus courir les rues. Bizarrement, cette nouvelle forme sauvage de violence au nom du sport prend de plus en plus d’ampleur aux alentours des enceintes sportives. Les autorités devraient, d’une vigilance plus accrue, veiller plus et sévir à la chose. Se trimballer en ville en bandes, armés de coutelas, de sabres et de poignards n’est pas normal et doit absolument cesser, il y va de la sécurité de tous.
Du coup et sportivement, ce WAC-OCS en nocturne samedi et qui se veut un match de la passion voit son statut terni par cette affaire dont personne n’avait réellement besoin. Le WAC reste sur une défaite face au leader à Tétouan et l’OCS s’est fait accroché à la maison  par un certain DHJ. Pourvu que le « côté » sport fasse la différence et s’impose.
Le classique KACM-MAS vaut aussi le déplacement surtout par rapport aux dernières sorties du MAS qui bien mieux dans ses crampons a retrouvé goût au jeu vrai. Le KACM dont l’attaque est restée muette deux dimanches durant aura certainement très envie de se rattraper. C’est une belle empoignade en perspective à Marrakech.
» Source de l'article: liberation

Autres articles