Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Le Bayern garde ses distances avec Dortmund

06.03.2016 - 10:29

Trois jours après la douche froide contre Mayence (1-2), le Bayern Munich a relevé le défi de Dortmund dans son Westfallenstadion pour glaner le nul (0-0) et conserver cinq points d’avance après la 25e journée de Bundesliga.

Le «Klassiker» entre les deux équipes-phares du football allemand a tenu ses promesses en terme d’intensité mais aucune n’a trouvé la faille en dépit d’occasions de part et d’autre. «C’était vraiment du beau football entre deux équipes au top, un match qui aurait pu aussi se terminer sur le score de 2-2», a déclaré au micro de Sky le capitaine bavarois Philipp Lahm.

«On rentre à la maison avec un point. On reste en tête. On a notre avenir entre nos mains», a ajouté le champion du monde, clairement soulagé d’avoir évité un deuxième revers de rang qui aurait mis la pression sur la quête d’un 4e titre consécutif.

La défaite contre Mayence, la première de la saison à l’Allianz Arena, avait redonné du suspense à la Bundesliga. Car en cas de victoire, le BVB pouvait revenir à deux points. Mais la volonté du Borussia, le soutien inconditionnel de son public (81.359 spectateurs) et les accélérations de Pierre-Emerick Aubameyang n’ont pas suffi pour réaliser l’exploit.

En face, Arturo Vidal a réalisé probablement sa meilleure prestation depuis son arrivée en Bavière, avec un abattage incroyable tant en défense qu’en attaque.

Le Chilien et le Brésilien Douglas Costa ont eu les deux meilleures occasions de la partie mais ont tous deux buté sur le portier Bürki éblouissant dans ses réflexes.

Le Bayern n’a pas eu la possession de balle habituelle (51%) ni trouvé la faille avant la pause pour la 4e fois de la saison.

Côté Borussia, Aubameyang a menacé Neuer à plusieurs reprises (11, 25, 41) et a brillamment trouvé au centre Reus stoppé dans la surface in-extremis par Kimmich (27).

Mais c’est le Bayern qui s’est procuré l’occasion la plus franche: lancé par Robben en profondeur et à la limite du hors-jeu, Costa s’offrait un face à face avec Bürki qui remportait le duel en repoussant de la jambe la frappe du Brésilien (28).

Habitué aux sifflets, Robben a tenté sa chance coup sur coup avant la pause mais le Néerlandais butait sur Bürki puis voyait sa frappe passer de peu à droite des buts.

Après une occasion d’Aubameyang (51), le Bayern a pris peu à peu l’emprise du ballon, multipliant les assauts. Avec surtout cette frappe du point de penalty par Vidal qui était détournée sur la barre d’un réflexe incroyable de Bürki (64).

Entré à la place de Costa (75), Franck Ribéry n’a pas pu avoir d’influence sur l’issue du match.

Le Bayern reçoit samedi le Werder Brême, qui reste sur une série de deux succès avec un Claudio Pizarro, ancien bavarois, en verve.

Dortmund, lui, aura encore une semaine à deux matches et pas des moindres: la réception de Tottenham, en 8e aller de l’Europa League, puis celle de Mayence, le tombeur du ‘Rekordmeister’.

Pep Guardiola, entraîneur du Bayern Munich : «On a eu quelques difficultés durant la première demi-heure. La seconde période était bonne, on a eu assez d’occasions de gagner. Mais en venant ici, on savait qu’on serait confronté à des contres. Pour nous, chaque match est désormais une finale. On veut gagner (le titre), la quête continue».

Thomas Tuchel, entraîneur du Borussia Dortmund : «Je trouve qu’on a très bien joué défensivement en première période. On n’a d’ailleurs pas perdu notre placement défensif durant les 90 minutes. Au final, je suis satisfait de ce 0-0. je suis très heureux de la prestation de mon équipe».

» Source de l'article: lematin

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.